• CONTACT
Bière sans alcool : une bonne alternative pour la santé ?'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Eté

Bière sans alcool : une bonne alternative pour la santé ?

On aime la boire en été, mais la bière sans alcool est-elle une bonne alternative pour la santé ? 

Bière sans alcool : une bonne alternative pour la santé ? Julio Bonfante/istock


  • Publié le 15.07.2022 à 15h03
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon l’Assurance maladie, l’abus d’alcool est la deuxième cause de mortalité évitable en France après le tabac.
  • 39% des 41 080 décès attribuables à l'alcool en 2015 en France étaient des cancers.

Maximum deux verres par jour, par tous les jours… Ce sont les recommandations de Santé Publique France sur la consommation d’alcool raisonnable pour la santé. Mais avec l’été, les vacances, les retrouvailles entre amis ou en famille, pas toujours facile de les respecter. Alors, certains décident de substituer l’apéro alcoolisé par des bières sans alcool. Un moyen pour trinquer avec le quasi même goût, sans les effets néfastes… En théorie. 

“La principale question vient du sucre”

C’est mieux de boire une bière sans alcool qu’une bière normale, explique Mathilde Touvier, directrice de l’équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), au Huffingtonpost. La principale question vient du sucre (qui) favorise l’apparition de caries, de NASH ou “maladie du foie gras”, augmente la mortalité cardiovasculaire et le risque de diabète”. 

En effet, certaines bières sans alcool contiennent beaucoup de sucre. “Si l’on regarde une bière sans alcool classique, on voit que le sucre est le deuxième ingrédient, juste derrière l’eau. On a donc un nutriscore D, indique Mathilde Touvier. Certaines bières sans alcool ont un nutriscore de C car il n’y a pas ou moins de sucres ajoutés. Pour en avoir le cœur net, il faut regarder la liste des ingrédients ou aller vérifier sur le site Open Food Facts”. 

Même les bières sans alcool bio peuvent être notées D

Open Food Facts est une base de données sur les produits alimentaires. Dessus, les internautes ont accès à plusieurs informations sur la qualité et la composition des aliments et des boissons, notamment via le nutriscore. Celui-ci renseigne sur la valeur nutritionnelle d’un produit en allant de la note A (la meilleure) à E (la pire). Les indicateurs importants à regarder sont le sucre, mais aussi les glucides et l’apport en calories. Attention, aussi, aux “faux amis” : certaines bières sans alcool sont certifiées bio, ce qui ne les empêchent pas d’obtenir un nutriscore D…

Les édulcorants pas meilleurs pour la santé

Quand on regarde quelques références sur Open Food Facts, il semblerait que les bières sans alcool soient souvent moins sucrées que les sodas, par exemple”, souligne Mathilde Touvier, qui s’empresse de tempérer : “il ne faut pas recommander les boissons aux édulcorants”. Pour remplacer le sucre, certains fabricants optent pour des édulcorants qui simulent un goût sucré. Ainsi, la bière sans alcool est peut-être moins calorique mais pas meilleure pour la santé. En effet, selon une étude publiée en mars dernier dans la revue PLOS MEDICINE, il y aurait un lien entre l’aspartame (un édulcorant) et certains cancers. 

Reste qu’en été, le plus désaltérant est l’eau… Alors sans modération, il faut boire au moins deux litres d’eau par périodes de grandes chaleurs. Plate ou gazeuse au choix !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES