• CONTACT
\ Vitamine D : un homme hospitalisé suite à une overdose de compléments alimentaires\ \ \ \ \
\ \ '+divToPrint+'\
\ '; var newWin=window.open('gfdfg','Print-Window','width=1200,height=1000,scrollbars=1'); newWin.document.write(''+winHtml+''); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Royaume-Uni

Vitamine D : un homme hospitalisé suite à une overdose de compléments alimentaires

Au Royaume-Uni, un homme a été hospitalisé suite à une overdose de vitamine D prise sous forme de compléments alimentaires. 

Vitamine D : un homme hospitalisé suite à une overdose de compléments alimentaires Zarina Lukash / iStock


  • Publié le 08.07.2022 à 09h25
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La vitamine D permet d'augmenter les concentrations de calcium et de phosphore dans le sang. Un excès de vitamine D peut générer un excès de calcium dans le sang.
  • La vitamine D, essentielle au bon fonctionnement du corps, est fournie par l'alimentation (poissons gras, chocolat noir, œufs...) ou synthétisée grâce à une exposition au soleil.

A petite dose, c'est jugé bon pour la santé, surtout en cas de carences. Mais l'abus de compléments alimentaires peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé. Un homme peu regardant des recommandations officielles vient d'en faire les frais, raconte le British Medical Journal.

35 fois la dose recommandée de vitamine D

Pris en charge à l'hôpital de Cardiff, au Royaume-Uni, le patient, d'âge moyen, prenait plus de vingt compléments alimentaires différents, parmi lesquels des vitamines D, K, C, B2, B9 et B6, mais également toutes sortes de minéraux et de probiotiques (oméga-3, zinc, magnesium, taurine...).

Pourquoi pas, mais le problème est qu'il les consommait tous à des doses bien supérieures à celles recommandées par les autorités de santé. Pour ne citer qu'un exemple : il avalait quotidiennement l'équivalent en vitamine D de 15 000 UI, quand la quantité journalière est de... 400 UI pour un adulte. Soit plus de 35 fois la dose conseillée ! Un cocktail de compléments que son corps, déjà fragilisé par des maladies et des infections sévères antérieures, n'a pas supporté.

12 kilos de perdus

A son arrivée à l'hôpital, l'homme souffrait depuis déjà 3 mois de vomissements, de douleurs abdominales, de diarrhée, d'assèchement de la bouche ou encore de perte de poids anormale (12 kg). Les analyses médicales ont révélé une hypocalcémie (un excès de calcium dans le sang), un surplus de créatinine qui suggère une défaillance rénale, ou encore un taux de vitamine D sept fois supérieur à la quantité requise au corps humain pour fonctionner. Après huit jours d'hospitalisation et de traitements, l'homme a pu rentrer chez lui sous suivi médical.

Le surdosage en vitamine D est rare, mais pas impossible, notamment chez les enfants. Pour prévenir les risques, l'Agence nationale du médicament demande aux professionnels de santé et aux parents de privilégier les médicaments par rapport aux compléments alimentaires, de contrôler les doses administrées, ou encore ne pas multiplier les produits contenant de la vitamine D.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES