• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Assistance

Peut-on perdre du poids grâce au vélo électrique ?

Faire du vélo à assistance électrique peut-il aider à perdre du poids ? On vous répond. 

Peut-on perdre du poids grâce au vélo électrique ? boggy22/iStock


  • Publié le 07.07.2022 à 11h16
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Contrairement aux idées reçues, le vélo a assistance électrique permet de se maintenir en forme.
  • Le VAE représente près d’un vélo vendu sur 4 en France

C'est bien connu, pédaler, c’est bon pour la santé! Faire du vélo est un des meilleurs exercices qui soit pour le cœur, mais également pour les muscles et les articulations qui sont protégés grâce au faible impact qu’il entraîne.

Petite reine

Surtout, selon une étude suédoise publiée dans le Journal of the American Heart Association en 2016, la pratique de la petite reine permet de réduire de 39 % le risque d'obésité, de 11 % celui de développer une hypertension artérielle, de 20 % celui d'un excès de cholestérol et enfin de 18 % celui de diabète.

On retrouve ces bienfaits avec le vélo à assistance électrique ( VAE) en premier lieu parce qu’il ne s’agit pas d’être passif sur son vélo: pour que l’assistance se mette en route, on est bien obligé de pédaler!

Pour faire travailler les muscles et le coeur et brûler le plus de calories, il est ainsi recommandé de n’utiliser aucune assistance pendant 20 à 30 minutes par jour.

Efficacité

De plus, l’aide au pédalage permet de ne pas se décourager et donc de l’utiliser plus souvent, sur des distances plus longues et l’on fournit donc un effort plus longtemps.

Et c’est un fait, plus de 24% des utilisateurs de vélo à assistance électrique l’utilisent quotidiennement

Une étude récente en Allemagne a démontré toute l’efficacité des VAE, qui se situe quelque part entre le vélo sans assistance et la marche rapide, explique Jean-Luc Bosson, médecin de santé publique au CHU de Grenoble et chercheur à l’université de Grenoble. 

“Les chercheurs ont prêté des vélos pendant 15 jours à des salariés pour se rendre à leur travail. Dans un autre temps, ils ont fait la même expérience mais avec des VAE. Cette étude comparative a montré que pour 1 kilomètre, il y a 30 à 40% de puissance en moins déployée avec les vélos électriques. Mais, dans la vie quotidienne, les gens se servent 4 fois plus du vélo avec assistance. Au final, cela leur a permis de rentrer dans les recommandations de pratique physique quotidienne de l’OMS.”

Rouler en vélo à assistance électrique permet donc de lutter contre la sédentarité qui provoque la prise de poids et de l’obésité et qui est même plus coupable que la malbouffe.

Anti-stress

C’est aussi un très bon anti-stress: comme toute activité physique, il permet de relâcher les tensions qui poussent souvent à adopter des comportements alimentaires délétères pour le poids et la santé.

Le fait de faire du vélo en plein air est également très bénéfique pour la santé mentale qui a un impact sur le métabolisme.

Les études scientifiques établissant le lien entre prise de poids, obésité et niveaux de stress sont nombreuses: une étude a montré qu’un important taux de cortisol est associé à un plus grand tour de taille et à un indice de masse corporelle plus élevé.

Une autre étude a démontré que les personnes stressées ont plus de graisse abdominale que les autres et des chercheurs américains et australiens ont identifié un neurotransmetteur dont le taux augmente en cas de stress et qui stimulerait la masse grasse, notamment abdominale.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES