• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Editorial

Une nouvelle émission pour la réforme de notre système de santé

Bien sûr, il y a le pouvoir d’achat et l’Ukraine, pour, en plus des luttes politiciennes, masquer aux Français la réalité : notre système de santé se meurt… et vite. Fréquence Médicale et Pourquoi Docteur portent le débat à la Une.

Une nouvelle émission pour la réforme de notre système de santé Pixavril / istock.


  • Publié le 29.06.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Emblème de la créativité sociale de la France, dans les années 60-70, la prise en charge de la santé de nos concitoyens, longtemps donnée en exemple dans le monde entier, n’a cessé depuis 20 ans de se détériorer. Inexorablement…

Les causes sont multiples, tout comme les responsabilités.

Cette multiplicité, jamais abordée de façon globale, a donné naissance à une multitude de mini-réformes la plupart du temps délétères car jamais imaginées de façon globale. Curieusement, bien qu’à tous les niveaux du parcours de soin le signal d’alarme soit tiré depuis des années, le débat est resté emmuré avenue de Ségur, chaque ministre y allant de sa réformette.

La situation est pourtant tragique, pour TOUS les Français, puisqu’il est écrit que, compte tenu de l’amélioration de nos conditions de vie, nous serons probablement tous confrontés, un jour de notre vie, à une urgence défaillante, des soins incomplets trop tardifs ou trop longs et des professionnels de santé épuisés.

Pourtant, le salut quotidien de tous les Français, le « comment vas-tu ? », illustre bien l’importance première de notre préoccupation : la santé.

Regarder le système de santé, c’est observer une pelote de laine consciencieusement emmêlée et pour laquelle on ne sait pas quel bout commencer. Le débat n’a pas eu lieu, tant pour les présidentielles que les législatives, en grande partie parce qu’il ne s’agit pas d’un débat mais d’une multitude de débats très techniques et précis, que personne n’ose aborder tant les portes d’entrée sont nombreuses et souvent « inhospitalières ».
Pourtant, ce débat doit avoir lieu. Il prendra du temps et devra tout aborder…

C’est pourquoi les rédactions de Fréquence Médicale et Pourquoi Docteur ont décidé de le lancer grâce à une émission régulière, « La Santé en Questions », animée par les Drs Jean-Paul Ortiz (qui quitte définitivement sa caquette CSMF) et Jean-François Lemoine.

L’émission se terminera toujours par un « statement », une déclaration pour former les bases de cette réforme indispensable

 

Les élections n’ont pas permis d’instaurer le débat nécessaire pour discuter sérieusement de la réforme de santé et en définir les principaux contours. C’est pourtant l’attente de tout un pays… Le débat a lieu de façon désorganisée, chaque partie dans son coin, et aucune synthèse sérieuse et surtout complète n’est réalisée. Or on sait qu’il faudra une discussion globale pour ne léser personne… et en finir les projets parcellaires.

Les producteurs de l’émission ont défini, en préambule, des dizaines de questions pratiques essentielles qui traitent de la quasi-totalité des problèmes et besoins précis : numerus clausus, installation, féminisation de la profession, recours à des médecins étrangers, nouveau statut de la médecine générale, rémunération, déserts médicaux pour la médecine libérale ; l’hôpital public avec ses services qui se dégarnissent, ses urgences qui ferment, ses professionnels de santé qui vont voir ailleurs ;  le rôle des pharmaciens, la tragédie des infirmières dégoûtées alors que la plupart sont là par vocation ; la fracture vaccinale… le ras-le-bol administratif…

Nous avons défini les thèmes importants nécessitant chacun une émission complète. Une vaste tâche qui nous occupera des mois, mais dont devront naître des solutions immédiatement applicables.

Chaque question sera abordée sous forme d’un débat avec les personnalités les plus compétentes du sujet. La réputation de nos médias et de nos animateurs permet d’affirmer que la qualité des experts sur le plateau sera la garantie d’efficacité et de retentissement de cette initiative. 

La première édition, diffusée le 30 juin, avec un thème qui s’imposait :

120 services d’urgence contraints de limiter leur activité, 20% des 620 établissements privés ou publics et 60% des départements touchés ; les urgences fermées dans un certain nombre de villes, le CHU de Rennes qui parle de fermer les siennes cette été… « Les urgences, quelle urgence ».

On pourrait pourtant penser que cela va être le premier chantier du nouveau gouvernement, et pourtant…

Le Président a décidé que ce serait le premier chantier de la réforme et alors que l’avenue de Ségur ne connaît pas encore son ministre, a nommé un homme de confiance, le Docteur François Braun, à la tête d’une mission dite « Flash » pour répondre dans les meilleurs délais à la crise des urgences.

Ce qu’il fera sur notre plateau à l’issue de plusieurs semaines de concertation et de réflexion…

 

« La santé en questions »

Premier numéro : « Urgences, quelle urgence » à partir de jeudi 30 juin sur frequencemedicale.com, pourquoidocteur.fr et la chaîne YouTube Fréquence Médicale.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES