• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Hygiène

À quelle fréquence faut-il changer ses draps pour préserver sa santé ?

Voici à quelle fréquence il faut changer ses draps pour préserver une bonne hygiène et sa santé. 

À quelle fréquence faut-il changer ses draps pour préserver sa santé ? Maria Korneeva/iStock


  • Publié le 28.06.2022 à 10h52
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il est conseillé de changer ses draps toutes les semaines.
  • Plus de 3/4 des Français mettent des draps propres seulement tous les 15 jours.

Des cellules mortes, de la transpiration, des toxines provenant de la sueur, des sécrétions de la peau, des muqueuses et des petites gouttes d’urine qui peuvent donner naissance à des champignons… voilà le champ de mines peu ragoûtant que peut devenir la literie si les draps, housses de couette et taies d’oreillers ne sont pas changés au moins une fois par semaine!

Ce rythme recommandé est loin d’être suivi par les Français, qui ne sont que 37% à le faire une fois par semaine. Pire, d’après un sondage Ifop, 1 Français sur 5 ne change ses draps qu’une fois par mois. Or, c’est une habitude à prendre pour ne pas mettre notre santé en péril.

500 millions de cellules

En effet, on perd 500 millions de cellules de peau par jour,qui s’accumulent dans les draps entre deux lavages et qui attirent les minuscules acariens : ils adorent se nourrir de ces cellules mortes. Des tests en laboratoire ont d’ailleurs révélé que des écouvillons provenant de taies d'oreiller non lavées pendant une semaine abritaient 17 000 fois plus de colonies de bactéries que des échantillons prélevés sur une lunette de toilettes.

Allergies, asthme…

Tout ce charmant petit écosystème et les excréments des acariens peuvent déclencher des allergies, de l'asthme et provoquer des poussées d'eczéma. En effet, ces derniers contiennent des protéines qui, si elles sont inhalées ou entrent en contact avec la peau, élève le taux d’anticorps qui entraîne la production d’histamine par le corps, ce qui peut causer des rougeurs et des enflures souvent associées aux allergies et déclencher toux, éternuements ou picotement des yeux.

Si vous ne présentez aucune allergie, vous pourriez en développer une simplement parce que vous êtes constamment confronté aux acariens: on passe un tiers de notre vie au lit.

Germes persistants

Laver ses draps tous les sept jours maximum est d’autant plus un pli à prendre si vous avez tendance à manger dans votre lit, si vous ne dormez pas seul, si vous dormez nu, si vous transpirez particulièrement ( surtout l’été!)… ou si vous ou votre partenaire a été malade. Dans ce dernier cas, il est conseillé de mettre immédiatement les draps dans le lave-linge pour tuer tous les germes persistants.

En effet, la plupart des bactéries ou des virus peuvent survivre sur des surfaces molles pendant quelques minutes ou quelques heures. Cette durée varie en fonction du microbe concerné : les virus de la grippe ne vivent que 15 minutes sur les tissus, mais certains microbes de l'estomac peuvent y survivre pendant 4 heures.

Buffet supplémentaire

Et dormir avec notre animal préféré n’arrange rien, au contraire: les poils et les squames de votre chien ou de votre chaton deviennent un buffet supplémentaire pour les acariens.

Pour laver son linge de lit efficacement, un lavage à 60 ou 70 degrés est indiqué pour se débarrasser des microbes. Il ne faut pas oublier les couettes à laver deux fois par an et les oreillers qu'il faut passer à la machine tous les deux mois.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES