• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Facteurs de risque

Vertiges et étourdissements : les causes principales de la « tête qui tourne »

Un vertige (ou "étourdissement") peut avoir plusieurs causes et donner l'impression que "la tête tourne". 

Vertiges et étourdissements : les causes principales de la « tête qui tourne » AndreyPopov


  • Publié le 16.06.2022 à 15h01
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le vertige est une illusion de déplacement de l'environnement autour de soi ou de déplacement de soi-même dans l'espace.
  • Plusieurs facteurs, plus ou moins graves, peuvent déclencher des vertiges et des étourdissements.

Sensation de déséquilibre, d'instabilité ou de chute… les vertiges prennent des formes différentes mais sont courants puisqu’ils touchent près de 40% des personnes de plus de 40 ans au moins une fois dans leur vie.

En réalité, il faut différencier le réel vertige de l’étourdissement ponctuel. En effet, là où le vertige peut entraîner des vomissements et des nausées, l’étourdissement résulte davantage d’une perte d’équilibre. Quoiqu’il en soit, plusieurs facteurs peuvent les provoquer.

Le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) est le plus fréquent de tous les vertiges : il est déclenché par les mouvements et les changements de position de la tête, et est dû à un détachement de petits cristaux de calcium (otholites). Situés dans l'oreille interne, ils vont s'accumuler dans un canal semi-circulaire et donner une fausse sensation de mouvement au cerveau, d'où l’impression que tout tourne autour de soi.

Inflammation

Deuxième trouble responsable de la plupart des vertiges diagnostiqués: la névrite vestibulaire. Elle désigne une inflammation du nerf vestibulaire, d'origine virale le plus souvent, et s'exprime par une seule grande crise vertigineuse (de plusieurs jours) avec nausées et de vomissements, qui empêchent de se lever.

Enfin, les vertiges de Ménière concerne surtout des personnes au contexte psychologique particulier (souffrant de stress, d'anxiété, d'un choc affectif, de troubles obsessionnels…). Cette maladie est très rare puisqu’elle ne touche qu’environ 0,2% de la population et provoque des crises de vertiges importantes, rotatoires, de 2 à 3 heures, qui s'accompagnent de signes neurovégétatifs intenses (nausées, vomissements, sueurs, diarrhée). A noter également que les vertiges ne sont pas rares en cas de migraine : 40% des personnes qui souffrent de migraines en ont.

Déshydratation

Concernant les étourdissements, ils peuvent être provoqués par une déshydratation qui entraîne une baisse de la tension artérielle mais peuvent être également des effets indésirables de certains médicaments ou encore symptomatiques d’épisodes d’anxiété, notamment chez les jeunes.

Parmi les autres causes, une carence en vitamine B12 (que l’on trouve dans les aliments d’origine animale ou en complément pour les végétariens) peut entraîner un bon nombre de problèmes neurologiques, dont les étourdissements.

Ils peuvent être également dûs à la consommation d’alcool, de drogues ou encore de café. Enfin, attention à certains étourdissements qui peuvent être un symptômes de maladies cardiaques où l’apport du sang au cerveau est réduit. Il est toujours préférable de consulter en cas de doute si vous avez la tête qui tourne.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES