• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Pour perdre des kilos, tentez le jeûne intermittent

Si vous essayez de perdre du poids sans compter les calories, ne manger que sur une période de 4 à 6 heures peut être efficace, selon une étude.

Pour perdre des kilos, tentez le jeûne intermittent Tetiana Kreminska / iStock


  • Publié le 14.06.2022 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 10 semaines de jeûne intermittent ont entraîné une perte de poids de 3 % chez les participants à l'étude.
  • Le jeûne réduit également le stress oxydatif et la résistance à l'insuline.

Le jeûne implique une restriction calorique complète pendant une période donnée ; c’est une méthode efficace pour "détoxifier" son corps. De multiples études ont démontré ses bienfaits pour la santé : d’une part, il permet à l'organisme d'éliminer les toxines et les mauvaises graisses, et par ailleurs, il aiderait également à prévenir certaines maladies, comme le diabète, tout en protégeant le foie.

Dans une étude publiée dans la revue Cell Metabolism, des chercheurs de l'université de l'Illinois à Chicago (Etats-Unis) se sont penchés sur les avantages du jeûne intermittent, qui alterne périodes de restriction alimentaire et périodes d’alimentation normale, pour la perte du poids.

Deux méthodes de jeûne intermittent ont été comparées : une phase d’alimentation limitée à 4 heures ou à 6 heures. "Il s'agit du premier essai clinique sur l’homme à comparer les effets de deux formes populaires d'alimentation limitée dans le temps sur le poids corporel et les facteurs de risque cardiométabolique", selon Christa Varady, professeur de nutrition et co-auteur de l'étude.

3% de perte de poids

Dans le cadre de l'étude, les participants au régime limitant l’alimentation à une période de 4 heures ont été invités à ne manger qu'entre 13 h et 17 h. Les autres, restreints à une période de 6 heures, ne pouvaient manger qu'entre 13 h et 19 h.

Dans les deux groupes, les participants étaient autorisés à manger ce qu'ils voulaient, avec seulement de l'eau ou des boissons sans calorie. Les participants d’un groupe témoin devaient, pour leur part, maintenir leur poids et ne pas modifier leur régime alimentaire ou leur niveau d'activité physique.

Pendant une période de 10 semaines, le poids des volontaires a été surveillé. Les chercheurs ont mesuré leur résistance à l'insuline, le stress oxydatif, la tension artérielle, les taux de cholestérol LDL et HDL, de triglycérides et de marqueurs inflammatoires.

Les résultats ont montré que dans les deux groupes de participants qui pratiquaient le jeûne intermittent, les individus réduisaient leur apport calorique d'environ 550 calories par jour et perdaient environ 3 % de leur poids corporel. Les chercheurs ont également mis en évidence que les participants aux groupes d'étude présentaient des niveaux inférieurs de résistance à l'insuline et de stress oxydatif par rapport au groupe témoin. Cependant, ils n'ont relevé aucun impact sur la tension sanguine, le cholestérol LDL, le cholestérol HDL ou les triglycérides.

Il n’a pas non plus été constaté de différence notable dans la perte de poids ou les facteurs de risque cardiométabolique entre les deux groupes qui pratiquaient le jeûne intermittent.

"Les résultats de cette étude sont prometteurs et appuient ce que nous avons vu dans d'autres études : le jeûne est une option viable pour les personnes qui veulent perdre du poids, en particulier pour celles qui ne veulent pas compter les calories ou n’ont pas la volonté de s’astreindre à d’autres régimes", a déclaré le professeur Varady. "Cela suggère également qu'il n'y a pas d'avantage supplémentaire en matière de perte de poids pour les personnes qui suivent un jeûne plus longtemps. Jusqu'à ce que nous ayons plus d'études comparant directement les deux régimes ou recherchant le moment le plus efficient pour le jeûne, ces résultats suggèrent qu'un jeûne de 6 heures peut être pertinent pour la plupart des personnes qui souhaitent suivre un régime de jeûne quotidien."

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES