• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Covid long

Covid-19 : l'Académie de médecine s'inquiète des conséquences neurologiques

L’Académie de médecine alerte sur les conséquences cognitives du Covid long. 

Covid-19 : l'Académie de médecine s'inquiète des conséquences neurologiques g-stockstudio / istock.


  • Publié le 03.06.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le nombre de patients en soins intensifs à cause de la Covid-19 est repassé sous les 1.000 en France, une première depuis fin juillet 2021.
  • Depuis mars 2020, 148.230 personnes sont décédées de la Covid-19.

Dans un communiqué de presse, l’Académie Nationale de médecine vient de se prononcer pour un suivi neurologique et psychiatrique des formes longues de la Covid-19.

Phase aiguë

"L'infection par le SARS-CoV-2 est à l'origine de symptômes d'allure neurologique, chez l'adulte comme chez l'enfant. A la phase aiguë, ces symptômes interrogent sur leur rapport avec l'infection virale, leur mécanisme et leurs conséquences sur le devenir des malades", explique l’institution. Leur survenue ou persistance au-delà de 4 semaines caractérise la forme longue du Covid-19, entité encore mal définie. 

"La possibilité de séquelles correspondant à des symptômes pérennes est désormais évoquée par plusieurs études de suivi de patients infectés. Celles-ci touchent principalement la sphère neuro psychiatrique mais des symptômes persistants sur le long terme sont également observés dans d'autres systèmes respiratoire, cardiovasculaire, neurosensoriels ou encore endocrinien", précisent les médecins.

Groupe de travail

Au-delà des symptômes, tels que la fatigue, la plainte mnésique, les difficultés de concentration, les insomnies avec sommeil non réparateur, les hypersomnies, les troubles de l'humeur et les douleurs limitées à des céphalées ou diffuses, plusieurs preuves authentifient une baisse des performances cognitives dans près de 10% des Covid-19 longs, un an après l'infection.

Du fait du nombre élevé de patients ayant présenté une infection par la Covid-19, l'Académie nationale de médecine :
– alerte sur le risque d'une augmentation substantielle de la charge liée aux troubles cognitifs durables sur le système de santé du fait de cette infection virale ;
– met en place un groupe de travail dédié, intitulé "Covid et système nerveux", afin de mieux comprendre les formes neurologiques aiguës du Covid-19 et la symptomatologie neuropsychiatrique décrite dans les formes prolongées ;
– souligne l'importance d'étudier, en particulier, les conséquences à long terme et le poids social de ces formes neurologiques et psychiatriques prolongées, ainsi que leurs possibilités de traitement préventif ou curatif.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES