• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Santé publique

Le Mexique l’interdit : la e-cigarette bientôt hors-la-loi ?

Le cigarette électronique est désormais interdite au Mexique, aussi bien à la vente qu’à l’usage. Une décision justifiée par la lutte contre le tabagisme. 

Le Mexique l’interdit : la e-cigarette bientôt hors-la-loi ? nd3000/istock


  • Publié le 03.06.2022 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En 2020, il y a eu 2,21 millions de cas de cancer du poumon dans le monde selon l’OMS.
  • La même année, parmi tous les cancers, celui du poumon a été le plus meurtrier dans le monde avec 1,80 million de décès.

C’est désormais officiel : les cigarettes électroniques ne sont plus autorisées à la vente - et à l’usage - au Mexique. C’est un décret signé ce mardi 31 mai 2022 par le président de la République, Andres Manuel Lopez Obrador, qui instaure cette nouvelle interdiction, justifiée par la lutte contre le tabagisme. 

Les e-cigarettes mauvaises pour la santé

L’e-cigarette ou vapoteuse - les autres noms donnés aux cigarettes électroniques - sont des appareils qui délivrent, sous forme de vapeur, de la nicotine avec différents arômes (tabac, fruits, barbe à papa, etc.). Certains utilisent ces objets pour arrêter de fumer ou réduire leur consommation de tabac. Mais, pour Andres Manuel Lopez Obrador, les e-cigarettes sont "également mauvaises pour la santé". 

"C'est un mensonge de dire que les nouveaux produits, les vapoteuses, sont une alternative aux cigarettes", a expliqué le président de la République du Mexique lors d’une conférence de presse. Avec ce même objectif de lutte contre le tabagisme, Andres Manuel Lopez Obrador avait déjà interdit l’importation et l’exportation des cigarettes électroniques en octobre dernier. 

Plus de 30 pays ont interdits les e-cigarettes

Les substances inhalées avec la cigarette électronique ne contiennent pas de goudron ni de monoxyde de carbone - contrairement à une cigarette classique - mais de la nicotine oui. “La nicotine crée une forte dépendance, explique le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué. Les inhalateurs électroniques de nicotine sont nocifs et doivent être mieux réglementés. Lorsque ces dispositifs ne sont pas interdits, les pouvoirs publics devraient adopter des politiques appropriées afin de protéger leurs populations des méfaits des inhalateurs électroniques de nicotine et d’empêcher leur usage par les enfants, les adolescents et d’autres groupes vulnérables”. Un message bien reçu par le Mexique, s’ajoutant désormais à la liste des plus de 30 pays qui ont interdit ce type de dispositifs. 

De plus en plus de lieux interdits aux fumeurs

Et le pays va plus loin pour protéger les poumons de ses habitants… Depuis plusieurs années, comme en France, il est interdit de fumer dans les magasins, les bars, les restaurants et dans la plupart des espaces fermés. Récemment, Andres Manuel Lopez Obrador a aussi décidé d’interdire la cigarette sur la place centrale et aux alentours de la cathédrale de Mexico, la capitale. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES