• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Endocrinologie

Comment le diabète fragilise l’émail des dents

L’émail et la dentine des patients atteints de diabète seraient plus fragiles, ce qui expliquerait qu’ils aient davantage de caries et de maladies bucco-dentaires que le reste de la population.

Comment le diabète fragilise l’émail des dents Marina Demeshko/istock


  • Publié le 05.06.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’insuline est l’hormone qui régule le taux de sucre dans le sang.
  • En France, le diabète touche plus fréquemment les hommes que les femmes, sauf dans les territoires d’outre-mer.

92 % des diabétiques ont un diabète de type 2, selon l’Assurance maladie. Chez ces patients, les cellules de leur organisme ont une mauvaise utilisation de l’insuline, qui n’assure donc plus son rôle de régulation du taux de sucre dans le sang. En revanche, pour le diabète de type 1, la cause est différente : il est dû à une absence de sécrétion d’insuline par le pancréas. Mais qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre, le diabète peut être défini comme une maladie chronique caractérisée par la présence d’un excès de sucre dans le sang, ce que l’on nomme hyperglycémie.

Les conséquences bucco-dentaires du diabète

Le diabète peut avoir des conséquences sur divers organes comme les yeux, les artères, les reins, le cœur… mais aussi les dents. En effet, selon la Fédération Française des diabétiques, les lésions les plus fréquentes observés chez les patients diabétiques sont la carie dentaire, la plaque dentaire (sorte de pellicule collante à la surface de la dent), la gingivite (inflammation de la gencive) et la parodontite (inflammation en profondeur des gencives et de l’os qui soutient la dent). 

L’émail et à la dentine 

Dans une étude récemment publiée dans la revue Archives of Oral Biology, des chercheurs expliquent pourquoi les dents des personnes diabétiques sont plus sensibles que les autres. Pour cela, ils ont mené leur expérience sur des souris qu’ils ont rendu malades, plus précisément atteintes de diabète de type 1. En parallèle, ils avaient aussi un groupe de rongeurs témoin, qui n'avaient pas cette pathologie. 

Ainsi, en à peine 12 semaines, l’émail des souris diabétiques est devenu plus mou que celui du groupe témoin. Et, tout au long de l’expérience, il a continué à se ramollir. Les scientifiques ont observé le même phénomène sur la dentine - la couche en dessous de l’émail de la dent - des rongeurs malades. 

“Un taux élevé de formation de caries et de perte des dents”

"Nous constatons depuis longtemps des taux élevés de formation de caries et de perte de dents chez les patients diabétiques, et nous savons depuis longtemps que les traitements tels que les obturations (manière de restaurer une dent cariée en lui redonnant sa fonction et une forme normale) ne durent pas aussi longtemps chez ces patients, mais nous ne savions pas exactement pourquoi", explique Mohammad Ali Saghiri, l’un des auteurs. Grâce à cette étude, il y a désormais une réponse : la faible résistance et la durabilité réduite de l’émail et de la dentine des diabétiques, dûs au simple fait d’être atteints de cette pathologie. 

Un besoin pressant de traitement… et de recherches

"La population de personnes atteintes de diabète augmente de plus en plus, poursuit Mohammad Ali Saghiri. Il y a un besoin pressant de traitements qui permettront aux patients de garder leurs dents en bonne santé, mais cela n'a pas été un domaine de recherche majeur" jusqu’à présent. Pourtant, en France, près de 4 millions de personnes étaient identifiées comme diabétiques par l’Assurance maladie en 2019.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/282-Diabete-de-type-2-une-veritable-epidemie-mondiale

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES