• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Recherche

Une greffe de microbiote fécal pour rester jeune

Implanter du microbiote fécal chez des souris âgées freinerait leur vieillissement, notamment au niveau de l’intestin, du cerveau et des yeux. Explications.

Une greffe de microbiote fécal pour rester jeune bodym/istock


  • Publié le 07.05.2022 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le microbiote est principalement situé dans l’intestin grêle et dans le côlon.
  • Un traitement antibiotique réduit la qualité et la quantité du microbiote sur plusieurs jours à plusieurs semaines selon l’Inserm.

Il y a environ un millier d’espèces différentes dans le microbiote, majoritairement des bactéries mais aussi des virus, des parasites et des champignons. Cette partie de l’intestin - que l’on appelle aussi flore intestinale - influence une grande partie de l’organisme, comme le système immunitaire, le cerveau, le système cardio-vasculaire ou encore le système osseux. Mais le microbiote intestinal pourrait aussi jouer un rôle sur le vieillissement. En effet, selon une récente étude publiée dans la revue Microbiome, la transplantation de microbiote fécal de jeunes souris vers des souris âgées pourrait freiner certains signes du vieillissement au niveau des yeux, de l’intestin et du cerveau.

Une technique déjà utilisée pour certaines pathologies

La transplantation de microbiote fécal est une technique déjà connue dans le monde scientifique. Elle consiste à extraire un échantillon de microbiote normal à partir des fèces (c’est-à-dire les excréments solides des humains) de donneurs sains pour les implanter à une personne malade. "Ce traitement est par exemple très efficace – et désormais utilisé en routine – pour traiter la diarrhée des patients qui souffrent d’une infection récidivante à Clostridioides difficile", explique l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Greffer du microbiote fécal de souris âgées chez des jeunes accélère le vieillissement

Dans cette nouvelle étude, les scientifiques ont aussi montré que la greffe de microbiote fécal de souris âgées sur des souris jeunes accélérerait leur vieillissement. Plus précisément, ce phénomène toucherait davantage la muqueuse intestinale des rongeurs, mais aussi les cellules immunitaires du cerveau et les protéines spécifiques associées à la dégénérescence des yeux. "En modifiant le microbiote intestinal des personnes âgées, nous pourrions sauver les indicateurs de déclin associé à l'âge couramment observés dans les affections dégénératives de l'œil et du cerveau", expliquent les auteurs de la recherche.

Un lien déjà établi entre microbiote et vieillissement

Dans leur étude, les chercheurs ont donc bien établi un lien entre le vieillissement avancé et le microbiote. Et ce n’est pas la première fois que cela arrive. En janvier 2021, dans une étude publiée dans la revue Nature Metabolism, des chercheurs estimaient que le microbiote pouvait influencer le vieillissement en bonne santé et l’allongement de l’espérance de vie. "Les changements du microbiome ne sont pas simplement un diagnostic de vieillissement en bonne santé, mais ils influencent aussi directement la santé (des individus) à mesure que nous vieillissons”, avait alors déclaré Tomasz Wilmanski, chercheur de l’Institute for Systems Biology et qui a dirigé l’étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES