• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Grossesse multiple

Les nonuplés maliens fêtent leur 1er anniversaire !

Ce 4 mai, les cinq filles et quatre garçons maliens, qui sont venus au monde le même jour par césarienne dans une clinique au Maroc, ont désormais un an et sont en bonne santé. Une bonne nouvelle pour les parents et les spécialistes qui étaient inquiets pour leur survie.

Les nonuplés maliens fêtent leur 1er anniversaire ! mvaligursky/iStock


  • Publié le 04.05.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les parents et leurs dix enfants prévoient de retourner prochainement au Mali, sans date arrêtée pour le moment.
  • Le taux de grossesse multiple est estimé à 1,5 % dans la population générale, celui constaté en PMA est de 25% (environ 23% de grossesses gémellaires et 1,5% de grossesses triples ou quadruples).

Incroyable mais vrai. Il y a exactement un an, Halima Cissé, une femme originaire de Tombouctou dans le nord du Mali, avait donné naissance à neuf bébés, au lieu des sept annoncés par les résultats d’échographies, à 6 mois de grossesse. La jeune malienne avait été prise en charge à Bamako, puis a été transférée le 30 mars 2021 au Maroc pour un meilleur suivi de cette grossesse multiple. Elle a accouché dans la clinique privée d'Aïn Borja, à Casablanca, au Maroc. Dans un communiqué, le Dr Fanta Siby, ministre malienne de la Santé et du Développement social, avait annoncé que "les nouveau-nés (cinq filles et quatre garçons) et la maman se portaient tous bien." Mais les médecins s’inquiétaient pour la survie des enfants, qui ont pour certains passé plus de trois mois en couveuse.

La famille au complet

Un an après, les neufs nourrissons sont en bonne santé. Quant aux parents, ils sont épuisés. "C'est le moment le plus difficile où ils ont besoin de beaucoup d'attention. Quand ils commencent à bouger, il faut toujours être là. Quand ils commencent à vouloir aller de gauche à droite", a confié à RFI le père Abdelkader Arby. Pour la première fois, les nonuplés ont rencontré leur grande sœur, Souda âgée de 3 ans, qui a fait le voyage avec son père. « C'était un moment de joie et en même temps, de stress pour elle », a déclaré Abdelkader Arby.

"Des bébés qui n'ont pas posé beaucoup de problèmes"

D’après le pédiatre Dr Khalid Mseif, qui travaille à la clinique privée Aïn Borja, les parents sont toujours aidés et soutenus par l’équipe médicale. "Il y a des infirmières qui viennent les aider, parce que ce n'est pas évident de s'occuper de neuf bébés à la fois. C'est très dur. C'est beaucoup beaucoup de travail. (…) Ce sont des enfants qui grandissent normalement. Durant cette année, ils ont les problèmes de santé classiques des nourrissons, des bronchiolites, des bronchites. Après, à priori, ça se passe plutôt bien. Durant cette année, ce sont des bébés qui n'ont pas posé beaucoup de problèmes", a-t-il expliqué à RFI.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES