• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Champignons

Dés la première cure, les antibiotiques perturbent le micobiote des nourrissons

La prise de ces médicaments entraîne une diminution des bactéries intestinales au profit de champignons.

Dés la première cure, les antibiotiques perturbent le micobiote des nourrissons FotoDuets/iStock

  • Publié le 02.05.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Chez les nourrissons, les antibiotiques réduisent les bactéries intestinales dès la première prise
  • Le risque est de développer à long terme diarrhées, MICI ou surpoids

Les antibiotiques perturberaient le microbiote des nourrissons dès la première cure. C'est ce que démontre une étude réalisée par des chercheurs de l'université d'Helsinky dont les résultats viennent confirmer les effets indésirables de ces médicaments. Ces travaux ont été menés sur des nourrissons atteints d'une infection par un virus respiratoire et n'ayant jamais reçu d'antibiotiques auparavant. Certains de ces très jeunes enfants ayant connu des complications à la suite de l'infection virale, il leur a été prescrit des antibiotiques alors que ceux qui n'ont pas souffert de complications n'ont pas été traités avec des antibiotiques, ce qui permet de comparer les résultats. 

Des résultats six semaines après le début du traitement

Et ces résultats montrent que chez les enfants traités avec des antibiotiques, le microbiote, six semaines après le début du traitement, présente une réduction du nombre de bactéries laissant plus de place au microbiote fongique (des champignons) pour se multiplier. "Nos recherches indiquent clairement que les bactéries présentes dans l'intestin régulent le microbiote fongioque et le maintiennent sous contrôle. Lorsque les bactéries sont perturbées par les antibiotiques, les champignons, Candida en particulier, ont la possibilité de e reproduire", précise Rebecka Ventin-Holmberg, doctorante à l'université d'Helsinky.

Diarrhées, MICI, surpoids

Alors que les antibiotiques sont les médicaments les plus couramment prescrits aux nourrissons, ce sont donc eux qui provoqueraient les changements les plus importants et les plus durables dans le microbiote intestinal à ce stade de son développement. "Ces médicaments peuvent avoir des effets néfastes et entraîner par exemple une diarrhée associée aux antibiotiques; ils augmentent par ailleurs le risque de développer des maladies inflammatoires chroniques, telles que les MICI et ont également un lien avec le surpoids", précise Rebecka Ventin-Holmberg.

Si les effets des antibiotiques sur le microbiote bactérien ont déjà été étudiés, cette recherche est une des premières à porter sur le microbiote fongique. Et parmi les enseignements qu'il faut en, retirer, il y a le rôle à long terme que ce microbiote fongique peut jouer sur les effets durables du déséquilibre du microbiote intestinal. "Les recherches futures devraient se concentrer sur tous les micro-organismes de l'intestin pour obtenir une meilleure vue d'ensemble du microbiome", estime Rebecka Ventin-Holmberg.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES