• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Royaume-Uni

On lui greffe deux valves cardiaques sans anesthésie !

Un patient britannique s'est fait greffer des valves cardiaques réalisées avec du tissu de bovin au cours d'une intervention sans anesthésie générale.

On lui greffe deux valves cardiaques sans anesthésie ! photovs/iStock

  • Publié le 22.04.2022 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les valves posées ont été réalisées à partir de tissus bovins
  • L'état du patient interdisait de pratiquer une anesthésie générale

C'est une intervention doublement remarquable qui vient d'être réalisée à l'hôpital universitaire de Coventry au Royaume-Uni. Comme le raconte le quotidien Daily Mirror, un homme de 74 ans, John Smallwood, a reçu une double greffe de valves cardiaques réalisées avec des tissus de coeur de vache et cela en restant éveillé durant toute l'opération ! Habituellement les valves cardiaques greffées sont réalisées avec des tissus de porc. Mais depuis une autorisation accordée en 2004 par la FDA, celles-ci peuvent aussi être fabriquées avec du péricarde bovin, un matériau qui dure plus longtemps (15 à 20 ans) que celui issu du porc et qui, en étant de plus grand diamètre, peut s'adapter à tout patient quelle que soit sa taille. 

Le patient est resté réveillé

John Smallwood, un ambulancier britannique, avait déjà subi une intervention à coeur ouvert il y a neuf ans pour une valve mitrale. Mais celle-ci a recommencé à fuir et cette fois, plus question d'une chirurgie à coeur ouvert : son état rendait très dangereuse une anesthésie générale. C'est donc sous anesthésie locale que l'opération s'est déroulée et le patient est resté réveillé durant toute l'intervention, avec le risque s'il ne restait pas parfaitement immobile de provoquer une erreur fatale. L'implantation des valves s'est faite à travers l'aine pour la valve aortique et à l'aide d'une aiguille spéciale pour passer le valve mitrale dans le coeur.

"Nous avons continué à dire à John ce qui se passait, sinon il aurait pu devenir anxieux pendant une si longue opération. Il était très courageux et a coopéré à tout. Sa force mentale l'a aidé à traverser quelque chose d'assez unique", a déclaré le chirurgien cardiaque Nishant Gangil  qui a dirigé l'opération.

Deux jours de récupération

Quant au patient, il a pu rentre chez lui après deux jours de récupération. "Je ne peux pas croire à quel point je me sens mieux maintenant, c'est comme si je renaissais", a-t-il déclaré auprès du Daily Mirror.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES