• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé cardiovasculaire

Troubles hépatiques : elles augmenteraient le risque de souffrir d’une pathologie cardiaque

Un adulte sur quatre serait atteint d'une maladie du foie non diagnostiquée, ce qui l'expose à un risque accru d’affection cardiovasculaire, selon une récente étude.

Troubles hépatiques : elles augmenteraient le risque de souffrir d’une pathologie cardiaque Tharakorn/iStock


  • Publié le 16.04.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une échographie spécialisée qui mesure l'élasticité du foie, la graisse et la rigidité du foie peut détecter la NAFLD.
  • Ce type d'échographie hépatique est un moyen non-invasif d'aider à diagnostiquer et à surveiller le traitement de la NAFLD et de la NASH, mais il est encore sous-utilisé.

Stéatose hépatique, cirrhose, maladie de Wilson… Les personnes qui sont touchées par ces pathologies sont plus susceptibles de développer une maladie cardiaque, selon des travaux publiés dans la revue Arteriosclerosis, Thrombosis, and Vascular Biology le 14 avril. D’après les chercheurs de l'American Heart Association, une personne sur quatre dans le monde présente une accumulation anormale de graisse dans le foie, appelée la maladie du foie gras, sans le savoir.

"La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) est une affection courante qui passe souvent inaperçue ou n’est pas détectée lors des soins médicaux de routine. Il est important de connaître cette maladie et de la traiter rapidement, car elle constitue un facteur de risque de lésions hépatiques chroniques et de maladies cardiovasculaires", a déclaré P. Barton Duell, professeur de médecine au Knight Cardiovascular Institute, dans un communiqué.

Quel est le lien avec les affections cardiaques ?

D’après les scientifiques, les pathologies cardiaques sont la principale cause de décès chez les personnes atteintes de NAFLD. Ces maladies partagent un bon nombre des mêmes facteurs de risque, notamment le syndrome métabolique (glycémie et triglycérides sanguins élevés, augmentation de la graisse abdominale et hypertension artérielle), le diabète de type 2, l'intolérance au glucose et l'obésité. "Toutefois, les personnes atteintes de la maladie du foie présentent un risque plus élevé de pathologie cardiaque que celles qui présentent les mêmes facteurs de risque d’affection cardiovasculaire sans être atteintes de la maladie du foie", ont précisé les auteurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES