• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Dialyse et greffe de rein

Cancers du rein et de la vessie : risques accrus chez les patients atteints de maladie rénale

Les patients souffrant d'une maladie rénale légère ou modérée ou les personnes qui ont subi des transplantations au niveau des reins ont plus de risques de développer un cancer, affirme une nouvelle étude. 

Cancers du rein et de la vessie : risques accrus chez les patients atteints de maladie rénale Povozniuk


  • Publié le 10.04.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une nouvelle étude alerte sur les risques accrus de cancer chez les patients atteints de maladies rénales
  • Les risques sont particulièrement marqués chez les personnes ayant reçu une dialyse ou une greffe de rein

Publiée dans l'American Journal of Kidney Diseases (AJKD), cette étude a été réaisée à partir des bases de données des soins de santé de l'Ontario (Canada), pour classer les patients en fonction de leur fonction rénale.

Des tests sanguins et/ou les dossiers médicaux ont permis d'identifier les patients sous dialyse ou ceux ayant subi une transplantation rénale. Les auteurs des travaux ont ensuite examiné les risques que pour ces patients de se voir diagnostiquer un cancer et d'en mourir.

Parmi les 5 882 388 individus recensés dans la base de données utilisée, 29 809 ont reçu une dialyse et 4 951 une greffe de rein. Au total, 325 895 diagnostics de cancer ont été posés sur 29 993 847 années-personnes de suivi.

Entre 10% et 15% fois plus de risques

Selon l'étude, les patients atteints d'insuffisance rénale présentent des proportions plus élevées de cancers de stade 4 au moment du diagnostic. En particulier de la vessie, du rein et du myélome multiple.

Les risques étaient plus accrus chez les patients présentant des antécédents de maladie rénale ou ayant bénéficié d'une greffe de rein.  "La mortalité due à ces affections malignes augmentait avec l'aggravation de la fonction rénale", précise l'étude. 

Selon la recherche, "l'incidence cumulée du cancer se situait entre 10,8 et 15,3% chez les patients atteints d'une maladie rénale". L'étude rappelle qu'il est nécessaire d'améliorer les stratégies de détection et de traitement du cancer chez les patients atteints de maladies rénales.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES