• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

HTA légère

Grossesse : les antihypertenseurs ne seraient nocifs ni pour la mère ni pour le bébé

De nombreux traitements contre l’hypertension sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. Mais en réalité, ces médicaments prescrits pour faire baisser la tension artérielle ne nuiraient pas à la santé de la future maman et de l’enfant, selon une étude américaine.

Grossesse : les antihypertenseurs ne seraient nocifs ni pour la mère ni pour le bébé gpointstudio/iStock


  • Publié le 05.04.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Chez les femmes enceintes présentant une hypertension artérielle légère à modérée, un traitement médicamenteux est proposé uniquement chez celles ayant un risque cardiovasculaire élevé.
  • En cas d’hypertension sévère, la future maman est hospitalisée pendant sa grossesse et la surveillance maternelle et fœtale est donc étroite. Dans les formes les plus graves, il peut être nécessaire de mettre un terme à la grossesse pour éviter tout risque vital de la mère.

"Les bénéfices et la sécurité du traitement contre l'hypertension chronique légère (pression artérielle < 160/100 mm Hg) pendant la grossesse sont incertains", a indiqué une équipe de chercheurs américains. Pour déterminer si les médicaments antihypertenseurs peuvent faire baisser la tension artérielle des femmes enceintes légèrement hypertendues sans compromettre la croissance du fœtus, les scientifiques ont réalisé une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue The New England Journal of Medicine le 2 avril.

Pour mener à bien leurs travaux, ils ont recruté 2.408 futures mamans souffrant d'hypertension chronique légère et enceintes de moins de 23 semaines. Certaines des participantes ont continué à suivre leur traitement contre cette maladie chronique. Le reste des volontaires n’a pas bénéficié de médicaments antihypertenseurs, à moins qu'une hypertension sévère ne se développe. Les auteurs ont suivi les femmes enceintes afin de savoir si les traitements provoquaient un accouchement prématuré, un décollement placentaire, un décès fœtal ou néonatal.

Les femmes enceintes suivant un traitement contre l’hypertension n’ont pas eu plus de complications

D’après les résultats, l’incidence des complications listées était plus faible chez les participantes ayant pris les médicaments antihypertenseurs que chez les volontaires qui n’ont pas bénéficié du traitement. Selon les scientifiques, l’incidence des complications maternelles graves était de 2,1 % et 2,8 %, respectivement, et l'incidence des complications néonatales graves était de 2 % et 2,6 %.

"Chez les femmes enceintes souffrant d'hypertension chronique légère, une stratégie consistant à faire baisser la pression artérielle a été associée à de meilleurs résultats de grossesse qu'une stratégie consistant à prescrire uniquement le traitement contre l'hypertension sévère", ont conclu les chercheurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES