• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Pandémie

Covid-19 : la protection est meilleure après le vaccin et une infection

Être infecté par la Covid-19 protège les non-vaccinés du virus les mois suivants. Mais cette immunité serait bien meilleure si ces personnes décident de se faire vacciner par la suite.

Covid-19 : la protection est meilleure après le vaccin et une infection K_E_N/istock


  • Publié le 02.04.2022 à 14h39
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus de 53 millions de personnes sont complètement vaccinées en France.
  • Actuellement, il y a plus de 133 514 nouveaux cas positifs par jour en moyenne, soit une hausse de plus de 30% sur les sept derniers jours.

Avoir été infecté par la Covid-19 permet d’être immunisé contre le virus pendant quelques mois. Mais cette protection est-elle la même chez les personnes vaccinées et non-vaccinées ? C’est la question à laquelle deux études tentent de répondre. 

Une étude sur 200 000 personnes

La première étude a été menée par des chercheurs brésiliens et publiée dans la revue Lancet Infectious Diseaeses. Selon eux, se faire vacciner après une infection offrirait une meilleure protection contre la Covid-19. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont étudié les données de plus de 200 000 personnes dont certaines n’étaient pas vaccinées quand elles ont été infectées par le virus. Parmi elles, par la suite, il y avait deux groupes : celles qui se sont fait vaccinées après la maladie et celles qui ont refusé. Les premiers ont reçu soit les doses de Pfizer/BioNTech, soit d’AstraZeneca, de Sinovac ou encore de Johnson & Johnson/Janssen. 

90% de risques d’hospitalisation et de décès en moins

Ces quatre vaccins s’avèrent donner une protection supplémentaire et conséquente aux personnes déjà infectées par la Covid-19 auparavant”, explique Julio Croda, l’un des auteurs. D’après son équipe de chercheurs, les risques d’hospitalisation ou de décès seraient diminués de 90% avec Pfizer/BioNTech et AstraZeneca, d'environ 80 % avec Sinovac et d'un peu plus de 50% avec Johnson & Johnson.

En parallèle, d’autres scientifiques ont aussi mené une étude pour évaluer l’impact de la vaccination sur l’immunité post-infection à la Covid-19. Leurs travaux ont également été publiés dans la revue Lancet Infectious Diseaeses. Selon eux, les personnes ayant été positives au virus auraient une très bonne immunité contre celui-ci jusqu’à environ vingt mois après l’infection. Mais, si elles se font vaccinées par la suite, elles ont environ deux tiers de risques en moins d’être réinffectées. 

Se faire vacciner pour se protéger d’Omicron 

La vague actuelle de l’épidémie de la Covid-19 est largement due au variant Omicron. Pourtant, ces deux études se basent sur des données qui ont été récoltées avant son apparition… Il est donc difficile d’appliquer ces conclusions au contexte actuel de la pandémie, car Omicron est à la fois plus contagieux que les variants précédents et touche aussi les personnes vaccinées, ce qui signifie qu’il résiste bien mieux aux vaccins. Néanmoins, “si vous avez déjà contracté la Covid-19, vous devez quand même vous faire vacciner car une réinfection par Omicron est toujours possible, avec le risque de tomber gravement malade, de transmettre le virus à d’autres personnes ou de développer un Covid long”, estime l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES