• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Traitement

Le lithium capable de prévenir la démence ?

Retarder l'apparition de la démence pourrait réduire sa prévalence. Pour y parvenir, une étude avance la piste du lithium.

Le lithium capable de prévenir la démence ? Obencem/iStock


  • Publié le 18.03.2022 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le lithium se trouve dans sa forme naturelle dans les végétaux, les céréales et dans une moindre concentration dans les réserves d’eau
  • Ce produit est déjà prescrit dans le traitement de certaines dépressions et des troubles bipolaires
  • Alors qu’il n’existe pas encore de traitement préventif de la démence, la piste du lithium est envisagée

Une nouvelle arme pour prévenir la démence ? Une étude de l’université de l’université de Cambridge parue dans le journal PLoS Medicine et basée sur une analyse rétrospective des dossiers de santé de près de 30 000 patients anglais suggère que les personnes à qui l’on avait administré du lithium avaient moins de chance de développer ce syndrome.

Plus de 55 millions de personnes touchées dans le monde

La démence, trouble dans lequel on observe notamment une dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes, touche plus de 55 millions de personne dans le monde. Ce syndrome dont la maladie d’Alzheimer en est la forme la plus répandue est la principale cause de décès chez la population âgée en Occident.

Un traitement préventif de la démence?

L’âge moyen des patients de l’étude réalisée à partir des données des services de santé du Cambridgeshire et du Peterborough NHS Foundation Trust entre 2005 et 2019, était de 74 ans et il y avait 40% d’hommes. Parmi les patients, seulement 9,7% des 548 personnes à qui l’on avait prescrit du lithium ont développé ce trouble de démence (soit 53 patients) contre 11,2% des 29 070 personnes qui n’en avaient pas reçu ( soit 3 244 patients).

Bien que la cohorte de patients qui a reçu du lithium soit faible, le résultat de cette étude observationnelle permet d’envisager le lithium comme un possible traitement préventif de la démence et pourrait faire l’objet de plus vastes essais contrôlés randomisés à l’avenir.

Le lithium pourrait également réduire le risque de démence chez les personnes bipolaires

Actuellement, le lithium est utilisé comme un stabilisateur d’humeur et il est prescrit pour les troubles bipolaires et dépressifs. Deux maladies qui sont associées au risque accru de démence, une donnée prise en compte par les chercheurs puisque des patients de la cohorte avaient été diagnostiqués bipolaires. « Nous nous attendions à trouver que les patients atteints de trouble bipolaire étaient plus susceptibles de développer une démence, car c’est la raison la plus courante pour laquelle le lithium leur est prescrit, mais notre analyse a suggéré le contraire », a déclaré le Dr Shanquan Chen du département de psychiatrie de Cambridge, premier auteur de l’article. Sur les bipolaires, le lithium aurait donc aussi un effet protecteur contre la démence ?  " Il est beaucoup trop tôt pour le dire avec certitude, mais il est possible que le lithium puisse réduire le risque chez ces personnes », conclut le Dr Chen. 

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/714-Maladie-d-Alzheimer-des-cellules-nerveuses-meurent-et-la-memoire-s-efface

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES