• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

La masturbation est-elle encore un tabou ?

À tout âge, la masturbation a sa place dans la sexualité.

La masturbation est-elle encore un tabou ? sirawit99/iStock


  • Publié le 13.03.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Que l'on soit célibataire ou en couple, que ce soit en solitaire ou avec son partenaire, la masturbation est pratiquée par une grande majorité d'hommes et de femmes. Être capable de se faire plaisir permet de mieux se connaître.

Qui pratique la masturbation ?

Si la masturbation se pratique encore en grande majorité par les hommes (environ 80 % des 18 à 34 ans), elle concerne aussi de plus en plus de femmes avec jusqu'à 64 % qui l'ont déjà pratiquée et aimée.

Si cette différence concerne tous les pays, la masturbation féminine est aussi en nette augmentation à travers le monde ces dernières décennies, puisqu'elle n'était que de 19 % dans les années 1970. Si les moins de 30 ans sont les plus actifs, tous les âges sont concernés.

Pourquoi se masturbe-t-on ?

Au-delà de la recherche de plaisir, la masturbation permet de mieux connaître son corps et son fonctionnement, en particulier chez les femmes. Qu’elle soit pratiquée en solo ou en couple, elle est personnelle sans entrer en compétition avec les autres pratiques, au contraire elle peut même aider à exciter le partenaire.

La masturbation fait donc partie de la sexualité et ne doit pas être vue comme une tromperie ou une trahison, mais au contraire un moment en solitaire qui a lui aussi toute sa place.

En savoir plus : "Petite histoire de la masturbation" de Pierre Humbert et Jérôme Palazzolo.

Source : "La pratique de la masturbation parmi les jeunes de 18 à 34 ans en France au 12 mars 2021, en fonction de leur sexe" : fr.statista.com/statistiques/474630/pratique-de-la-masturbation-chez-les-jeunes-en-france/

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES