• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sciences cognitives

Comment leur rédaction vous empêche de tout comprendre d'un contrat ou document juridique

La complexité de documents juridiques ou contractuels les rend souvent illisibles ou incompréhensibles. Voici pourquoi.

Comment leur rédaction vous empêche de tout comprendre d'un contrat ou document juridique AndreyPopov/iStock


  • Publié le 09.03.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Insérer une définition au milieu d'une phrase la rend plus difficile à comprendre
  • Cette technique est souvent utilisée dans des documents contractuels ou juridiques
  • Des chercheurs du MIT ont analysé des milliers de documents pour démontrer pourquoi certains sont illisibles

Trop longs, trop complexes, bref, illisibles : conditions d'utilisation, clauses contractuelles, actes notariés, vous avez forcément déjà buté sur un de ces textes parce qu'ils sont trop difficiles à lire. Dommage : c'est en général dans ces pages que se cache le détail qui "tue", et qui vous empêche de demander réparation si vous n'êtres pas satisfaits ! Eh bien dites-vous en plus que ce côté incompréhensible est le plus souvent... volontaire !

Une longue définition en milieu de phrase

C'est ce que démontre le travail publié dans la revue Cognition et réalisé par des scientifiques du MIT qui, après avoir analysé des milliers de documents de cette nature, ont compris où se trouvait "l'entourloupe". Le meilleur moyen pour rendre un texte trop complexe et décourager qui que ce soit de le lire en détail, c'est, selon eux, d'insérer de longues définition au milieu des phrases. "Le plus grand coupable, expliquent-ils, c'est l'intégration au centre lorsque celui qui écrit introduit le sujet d'une phrase, puis insère une définition du sujet, puis continue avec la phrase". Et ils donnent un exemple :

Phrase qui vous "embrouille" : "Dans le cas où tout paiement ou avantage par la Société (tous ces paiements et avantages, y compris les paiements et avantages en vertu de l'article 3 des présentes, étant ci-après dénommés paiements totaux) serait soumis à une taxe, les indemnités de départ en espèce seraient réduites".

La même, facilement compréhensible : "Dans le cas où tout paiement ou avantage de la Société serait soumis à une taxe, les indemnités de départ seront réduites. Tous les paiements et avantages de la Société seront ci-après dénommés paiements totaux. Cela comprend les paiements et avantages en vertu de la section 3 des présentes".

Plus clair, non ? Mais les chercheurs du MIT ne se sont pas contentés de décrire la façon dont certains textes sont volontairement complexifiés. Ils ont aussi cherché à savoir... pourquoi !

"Transmettre sans ambiguïté des concepts complexes"

La réponse des auteurs de ce type de documents est que le langage complexe permet de "transmettre sans ambiguïté la signification de concepts connexes complexes". "Faux !", répliquent les scientifiques qui ont découvert que de nombreux termes utilisés dans des documents notamment juridiques peuvent être remplacés par des mots plus courants sans en changer le sens.  Voilà pour l'explication d'une origine "sournoise" ce ces documents difficiles à comprendre.

Mais l'autre possibilité avancée par l'équipe du MIT, c'est que les juristes non seulement ne veulent pas changer une manière de rédiger à laquelle ils sont habitués, mais qu'en plus ils considèrent que cette complexité de rédaction fait davantage "professionnel" et leur permet d'être pris plus au sérieux par leurs collègues et leurs clients. 

A vous de choisir quelle était l'intention de l'auteur lorsque le 25ème alinéa de votre contrat vous aura échappé et que vous comprendrez que vous n'avez aucun recours et qu'il ne vous reste que des larmes pour pleurer ! 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES