• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

École

Une page trop chargée en photos nuit à l’apprentissage de la lecture chez l’enfant

Des pages trop chargées en images superflues détournent l’attention de l’enfant, ce qui réduit la compréhension du contenu et entraîne un retard dans son apprentissage.

Une page trop chargée en photos nuit à l’apprentissage de la lecture chez l’enfant Inna Reznik/iStock

  • Publié le 04.10.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les images étrangères peuvent détourner les yeux du lecteur du texte et perturber la concentration nécessaire pour comprendre l’histoire.
  • Quand il y a trop de photos, les enfants ont un regard plus faible sur le texte.

La lecture est la porte d’entrée de l’apprentissage. Pourtant, aux États-Unis, un tiers des élèves du primaire n’ont pas un niveau de lecture suffisant. Des chercheurs de l'université Carnegie Mellon, en Pennsylvanie (Etats-Unis), ont constaté que la conception du matériel de lecture affecte le développement de l’alphabétisation. Les pages sont trop chargées avec des images superflues, ce qui détourne l'attention de l’enfant et diminue sa compréhension du contenu. Les résultats de leur étude ont été publiés le 21 septembre dans la revue Nature Communications.

Un eye-tracker pour surveiller l’attention des enfants

La conception typique des livres pour les enfants comprend souvent des illustrations attrayantes et colorées pour aider à définir les personnages et le cadre de l'histoire, offrir un contexte pour le texte et les motiver. Imaginées pour capter l’attention et offrir un appui au texte, ces images auraient en fait un effet inverse sur les enfants. Les images étrangères peuvent détourner les yeux du lecteur du texte et perturber la concentration nécessaire pour comprendre l’histoire alors “quapprendre à lire est un travail difficile pour de nombreux enfants”, avance Anna Fisher, professeure agrégée de psychologie et autrice principale de l’étude.

Les chercheurs ont tenté de comprendre comment optimiser l’expérience de lecture des enfants à mesure qu'ils deviennent des lecteurs plus fluides. Dans l'étude, 60 élèves, âgés de 6 à 8 ans, ont lu un livre conçu pour la pratique de la lecture à leur niveau. Chaque enfant a lu le même livre. L'équipe a utilisé un eye-tracker portable pour surveiller le nombre de fois où le regard de l'enfant est passé du texte aux images de la page. Pour développer la version simplifiée du livre, les chercheurs ont demandé à un groupe d'adultes d'identifier des images pertinentes pour le texte. Pour différencier, les images étrangères ont été définies comme des images divertissantes mais non essentielles pour comprendre l'histoire. Pour la version simplifiée, les chercheurs ont conservé les images qui, selon 90% des participants adultes, étaient des illustrations pertinentes et toutes les autres illustrations ont été supprimées.

Améliorer le matériel éducatif

Si le temps passé par les enfants sur chaque page dans les deux versions est similaire, les chercheurs ont constaté que presque tous les enfants lisant la version simplifiée ont eu un regard plus faible sur le texte et des scores de compréhension en lecture plus élevés que le texte de la version commerciale du livre. Les enfants qui sont plus enclins à détourner le regard du texte ont le plus profité de la version simplifiée du livre. “Au cours de ces années d'école primaire, les enfants sont dans une période de transition où l'on attend de plus en plus d'eux qu'ils lisent de manière indépendante mais encore plus à la suite des ordres de rester à la maison, car les enfants utilisent la technologie avec moins de conseils en personne de la part des enseignants”, décrit Cassondra Eng, l’une des autrices de l’étude.

Selon les chercheurs, ces résultats mettent en évidence des moyens d'améliorer la conception du matériel éducatif, en particulier pour les lecteurs débutants. En limitant simplement les illustrations superflues, les enfants peuvent avoir plus de facilité à se concentrer et une meilleure compréhension de la lecture en conséquence. “C'est passionnant car nous pouvons concevoir des matériaux fondés sur des théories d'apprentissage qui peuvent être les plus utiles aux enfants et enrichir leurs expériences avec la technologie”, se réjouit Cassondra Egg.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité