• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Maladies cardiovasculaires

Les médicaments effervescents ne sont pas très bons pour le cœur

Les médicaments effervescents sont absorbés plus rapidement dans l'organisme, mais ils contiennent aussi beaucoup de sel. 

Les médicaments effervescents ne sont pas très bons pour le cœur Moussa81 / istock.


  • Publié le 25.02.2022 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les médicaments contenant la substance active "paracétamol" (antalgique et antipyrétique commercialisé sous les noms de Doliprane, Dafalgan et Efferalgan) sont les plus vendus en France.
  • En 2020, le chiffre d'affaires des médicaments en ville s'est élevé à 21,2 milliards d'euros (en prix fabricant hors taxes), soit 0,6 % par rapport à 2019.

Les médicaments auxquels on ajoute un composé du sel appelé sodium afin de les rendre effervescents peuvent être problématiques pour ceux qui ont besoin d’en prendre régulièrement, selon une nouvelle étude. Cela peut en effet les amener à dépasser les 2 g de sel recommandés chaque jour, ce provoque notamment des maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC)...

Paracétamol

"Des études antérieures ont montré qu'un apport élevé en sodium était associé à un risque accru de maladie cardiovasculaire et de mortalité toutes causes confondues chez les personnes souffrant d'hypertension. En revanche, les données concernant l'effet de l'apport en effervescence chez les personnes sans hypertension ont jusqu’ici toutes été équivoques", expliquent les scientifiques en introduction.

L’équipe du professeur chinois Chao Zeng a donc étudié l’effet de la prise de paracétamol effervervescent ou non effervervescent sur plus de 300 000 personnes de plus de 60 ans.Bilan après un an d’observation : chez les personnes souffrant d'hypertension (âge moyen : 73,4 ans), 122 maladies cardiovasculaires sont survenues parmi les 4532 individus ayant commencé à prendre du paracétamol contenant du sodium (risque à un an : 5,6 %) et 3051 parmi les 146 866 personnes ayant commencé à prendre du paracétamol ne contenant pas de sodium (risque à un an : 4,6 %).

Chez celles non hypertendues (âge moyen : 71,0 ans), 105 maladies cardiovasculaires sont survenues parmi les 5351 personnes ayant commencé à prendre du paracétamol  contenant du sodium (risque à un an : 4,4 %) et 2079 parmi les 141 948 personnes ayant commencé à prendre du paracétamol ne contenant pas de sodium (risque à un an : 3,7 %).

Un risque réel

"Le risque réel n'a augmenté que d'environ 1% par rapport à ceux qui prennent des médicaments sans sodium, mais au niveau de la population, cela reste significatif" souligne le Pr Zeng, relayé par Top Santé. "Nous avons également constaté que le risque de maladie cardiovasculaire et de décès augmentait à mesure que la durée de l'apport de paracétamol contenant du sodium augmentait" conclut-il.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES