• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Santé bucco-dentaire

Et si mâcher un chewing-gum sans sucre pouvait prévenir un accouchement prématuré ?

De nombreux travaux ont montré un lien entre les maladies dentaires et l'augmentation du nombre de naissances prématurées. Pour éviter que le bébé naisse trop tôt, des chercheurs américains ont suggéré aux femmes enceintes de mâcher des chewing-gums à base de xylitol au début de la grossesse pour améliorer leur santé bucco-dentaire.

Et si mâcher un chewing-gum sans sucre pouvait prévenir un accouchement prématuré ? NataliaDeriabina/iStock


  • Publié le 11.02.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Mâcher un chewing-gum à base de xylitol au début de la grossesse permettrait d’améliorer la santé bucco-dentaire des femmes enceintes et de réduire le risque de naissance prématurée.
  • Le xylitol est un alcool naturel que l'on trouve dans les fruits et les légumes et qui est largement utilisé comme substitut du sucre dans les chewing-gums.

On parle d’une naissance prématurée lorsque l’enfant naît avant 8 mois et demi de grossesse, à savoir 37 semaines d’aménorrhée. Dans ce cas, les organes du bébé ne sont pas tous prêts à affronter la vie extra-utérine. Ainsi, il court un plus grand risque de souffrir de problèmes de santé. Mais comment réduire les risques d’accoucher prématurément ? Mâcher un chewing-gum sans sucre pourrait prévenir la prématurité, selon une étude du Texas Children’s and Baylor College of Medicine présentée début février par des scientifiques lors de la réunion annuelle de la Society for Maternal-Fetal Medicine (SMFM).

Une étude multricentrique sur 10 ans

Les chercheurs en sont arrivés à cette découverte après avoir fait un constat. Ils se sont aperçus qu’au cours des dernières décennies, plusieurs recherches ont confirmé que les affections dentaires, telles que la maladie parodontale, étaient associées à un risque élevé de naissance prématurée. L’équipe a ainsi décidé d’étudier les différentes façons d’améliorer la santé bucco-dentaire pendant la grossesse.

Pour les besoins des travaux, les auteurs ont recruté 10.069 femmes habitant au Malawi, en Afrique, et les ont suivis pendant 10 ans. Ils ont choisi de mener leur étude dans ce pays car il compte le plus grand nombre de naissances prématurées au monde. Les volontaires de huit centres de santé du Malawi se sont inscrites avant de tomber enceintes et dans les 20 premières semaines de leur grossesse. Elles ont été divisées en deux groupes.

Toutes les femmes ont bénéficié de conseils pour prendre soin de leur dentition. Les chercheurs ont demandé à seulement 4.549 participantes de mâcher un chewing-gum à base de xylitol pendant 10 minutes une à deux fois par jour tout au long de la gestation. Pour rappel, le xylitol est un alcool naturel que l'on trouve dans les fruits et les légumes et qui est largement utilisé comme substitut du sucre dans les chewing-gums. Il peut diminuer la plaque dentaire, réduire le risque de caries et permettre d’avoir des gencives saines.

Une baisse des naissances prématurées

"L'utilisation de la gomme à mâcher au xylitol avant et durant les 20 premières semaines de grossesse a réduit les naissances prématurées, et plus particulièrement les naissances prématurées tardives entre 34 et 37 semaines", a indiqué Kjersti Aagaard, auteur principal de l'étude dans un communiqué. "Nous avons également montré une amélioration significative du poids des bébés à la naissance, avec un tiers de bébés de faible poids en moins", a-t-il ajouté.

"Ce qui est unique dans notre étude, c'est que nous avons utilisé un moyen disponible, peu coûteux et agréable au goût pour réduire le risque qu'un bébé naisse trop tôt ou trop petit", a déclaré le chercheur. Les scientifiques veulent désormais mener des recherches dans d’autres pays.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES