• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Risque d'accident

Vacances au ski : attention aux éblouissements !

Au ski, l'envie de dévaler les pistes sans lunettes de soleil est vite arrivée, mais c'est une très mauvaise idée.  

Vacances au ski : attention aux éblouissements ! Dolomites-image / istock.


  • Publié le 10.02.2022 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pour choisir de bonnes lunettes de soleil, le mieux est d'aller chez un opticien.
  • 71 % des Français possèdent des lunettes de soleil.

"Chacun sait, aujourd'hui, qu'il est essentiel de protéger ses yeux contre les effets délétères du soleil, en particulier en altitude. Mais il est rare que l'on évoque le danger lié à l'éblouissement sur les pistes de ski". Alors que nombreux sont ceux qui profitent en ce moment des joies de la montagne, l’association pour l’amélioration de la vue (AsnaV) alerte sur les éblouissements, qui peuvent conduire à des accidents ou abîmer les yeux.

Deux types d'éblouissements

L’éblouissement est une perte temporaire de la performance visuelle en raison d'un niveau d’éclairement supérieur à celui auquel les yeux sont adaptés. Il peut être provoqué directement par un éclairage intense, ou indirectement par réflexion sur une surface lisse et brillante, comme la neige par exemple. Deux types d'éblouissement sont particulièrement invalidants et peuvent présenter un réel danger dans certaines situations :

- l’éblouissement neutralisant, qui brouille voire entrave la vision. L’acuité visuelle est maintenue, mais la vision des contrastes et des reliefs est altérée. Il devient alors difficile d’éviter un obstacle, surtout sur une surface claire.

- l’éblouissement aveuglant, qui intervient lorsqu’une source de lumière intense apparait dans le champ de vision et la bloque temporairement. "Après un éblouissement aveuglant, la récupération de la vue peut prendre 30 à 40 secondes. Sur une piste de ski, à 35 Km/h, vous aurez parcouru 300 mètres...", signale l’AsnaV.

Des troubles de la vision à surveiller

Pour se prévenir de tout éblouissement, les masques de ski et les lunettes de soleil apportent la protection nécessaire, à condition que ces équipements soient de bonne qualité." Cependant, les personnes atteintes de certains troubles de la vision doivent faire l'objet d'une attention particulière", poursuivent les experts.

C'est notamment le cas des personnes astigmates ou de celles qui présentent un début de cataracte, dont la sensibilité à la lumière est beaucoup plus élevée. De même, cette sensibilité peut se révéler à la suite d'une chirurgie réfractive (myopie ou autres défauts visuels) et être due aux effets secondaires de certains médicaments, comme les psychotropes et les antihistaminiques. Enfin, il faut savoir que la résistance naturelle à l'éblouissement diminue fortement avec l'âge.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES