• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pédiatrie

43% des petits Français âgés de 0 à 2 ans regardent déjà Internet

Retard de développement, anxiété, dépression, addiction, insomnie, migraine... La surconsommation des écrans est mauvaise pour la santé des enfants. Pourtant, les petits Français les regardent de plus en plus. 

43% des petits Français âgés de 0 à 2 ans regardent déjà Internet Crédits :goodmoments / istock.


  • Publié le 09.02.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En France, les enfants connaissent une augmentation de l’utilisation de l’ensemble des écrans (sauf pour la console de jeux vidéo).
  • Au milieu de ces outils numériques connectés, le smartphone fait office de grand leader tant en termes d’équipement (94% des foyers équipés) que d'utilisation (91%).

Les professionnels de la petite enfance ne cessent de le marteler : pas d’écran avant trois ans. Pourtant, selon un nouveau sondage Ipsos pour l'Unaf et l'Open, 43% des petits Français âgés de 0 à 2 ans utilisent déjà Internet ! 26% des bébés y regardent des vidéos de courte durée, 24% des séries TV et 22% des films.

Maux de tête et difficultés d'endormissement

Autre enseignement du sondage : la crise sanitaire a accéléré la croissance du temps d’écran au sein des familles. Les enfants reçoivent ainsi leur premier appareil numérique de plus en plus jeunes (10,3 ans en moyenne). 44% des parents et 53% des enfants déclarent également que leur consommation d’écrans a augmenté depuis le début de la crise sanitaire, et pour 70% des adultes, "ces évolutions sont amenées à durer dans le temps".

Pourtant, l’enquête d’Ipsos montrent que les Français ont conscience que la surconsommation d’écran pose problème. 77% des parents estiment passer trop de temps devant leurs écrans, et 56% estiment qu’Internet est à la fois un risque et une opportunité pour leurs enfants. Parmi les dangers cités, on compte la dépendance (51 %), le cyberharcèlement (49%) et la mise en contact avec des inconnus (43 %).  Les enfants de leur côté expriment leur “vécu numérique” au travers de problématiques sanitaires comme les maux de tête (43%) ou les difficultés d’endormissement (42%).

Besoin d'aide

Les parents déclarent aussi que les règles pour limiter le temps d’écran sont de plus en plus difficiles à maintenir au sein de leur foyer :  41% peinent à montrer l’exemple en réduisant leur propre temps d’écran (+13 points vs 2019), et 42% ont du mal à limiter le temps d’usage des écrans de leurs enfants (+7 points vs 2019). De ce fait, beaucoup déclarent avoir besoin d’aide : près d’1 Français sur 2 ne se sent pas ou pas suffisamment accompagné pour réguler la consommation de la télévision, des tablettes, de l'ordinateur ou des smartphones.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES