• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Sondage

Un Français sur cinq est confronté à la solitude

Suicide, diabète, problèmes cardiaques... La solitude peut être à l'origine de nombreux maux. Pourtant, de plus en plus de Français en souffrent. 

Un Français sur cinq est confronté à la solitude Antonio_Diaz / istock.


  • Publié le 02.02.2022 à 16h05
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Si le niveau de solitude enregistré au sein de la population française n’a pas décliné depuis le début de la crise sanitaire, c’est peut-être aussi en partie car la fréquentation des lieux collectifs n’a pas retrouvé son niveau d’avant crise.
  • Les salles de spectacle (67%) et de cinéma (63%) apparaissent ainsi comme étant les premières concernées par une désaffection.

Un Français sur cinq est aujourd’hui confronté à la solitude, selon un nouveau sondage de l’Ifop réalisé en partenariat avec l’association Astrée.

9,5 millions de personnes esseulées

"Dans le cadre de ce baromètre, nous suivons dans le temps le poids démographique au sein de la population des Français confrontés à une solitude chronique, c’est-à-dire ceux qui se sentent toujours ou souvent seuls", expliquent les auteurs du sondage en introduction.

Leurs données montrent qu’en 2021, 19% des Français souffraient de solitude. En extrapolant à l’ensemble de la population âgée de plus de 18 ans, c’est donc environ 9,5 millions de personnes qui vivent désormais dans la solitude chronique, contre 6,5 millions avant la crise sanitaire.

Les télétravailleurs ont plus d'idées suicidaires

La solitude est plus répandue parmi les moins de 25 ans (28%) et décroit de façon linéaire avec l’âge (passant à seulement 9% chez les 75 ans et plus). Le sentiment de solitude est aussi plus répandu parmi les publics confrontés à des difficultés économiques, les célibataires (33%), les foyers constitués d’une seule personne (31%) et les télétravailleurs.

34% des sondés pratiquant le télétravail au moins trois jours dans la semaine se sentent toujours ou souvent seuls (+ 15 points par rapport à l’ensemble de la population française). En outre, ce public est davantage concerné par les pensées suicidaires (45% en ont fait l’expérience au cours de la vie, + 13 points par rapport à la moyenne).

Un problème encore tabou

"Au regard du caractère encore tabou du problème, la lutte contre la solitude pourrait passer par des campagnes de sensibilisation visant à faire prendre conscience aux personnes concernées qu’il est acceptable d’en parler", estime François Legrand, chef du groupe "Opinion & Stratégies d'Entreprises" à l’Ifop.

Selon diverses études, le sentiment de solitude amplifie le risque de diabète, développe les maladies cardiovasculaires, accentue les maladies mentales et dégrade les fonctions cognitives. Une méta-analyse portant sur 148 essais a ainsi montré qu’une vie sociale riche est associée à un risque réduit de 50% de décès prématuré.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES