• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Cancérologie

Cancer du sein : des cellules du lait maternel pour faire avancer la recherche

Des cellules vivantes ont été découvertes dans le lait maternel humain. À l’avenir, cela pourrait permettre aux scientifiques de mieux comprendre le processus qui déclenche le cancer du sein. 

Cancer du sein : des cellules du lait maternel pour faire avancer la recherche golubovy/istock


  • Publié le 30.01.2022 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une femme sur huit développe un cancer du sein au cours de sa vie.
  • En 2018, plus de 12 000 patientes atteintes de cancer du sein en sont décédées en France.

En 2018, près de 60 000 cancers du sein ont été dépistés, selon le site de l’Assurance maladie. Pour les femmes, c’est le cancer le plus meurtrier et l’un des plus fréquents. Bien qu’il existe des traitements contre cette pathologie, beaucoup de patientes en meurent donc encore. Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications, des chercheurs ont établi un lien entre la grossesse, l’allaitement et le développement de cette maladie. À terme, leur découverte pourrait permettre de mieux comprendre ce cancer.

Une analyse des cellules du lait maternel…

Pour mener leurs travaux, les scientifiques ont collecté des échantillons de lait maternel de mamans allaitantes et prélevé des morceaux de tissus mammaires de femmes non allaitantes qui ont fait une réduction mammaire. Ensuite, ils ont utilisé une technique pour comparer la composition de ces deux types de cellules mammaires et ont, en parallèle, aussi analysé plus présicement les changements de ces cellules pendant la lactation, c’est-à-dire la fabrication de lait par le sein. 

…montre que les cellules qu’il contient sont vivantes

Ainsi, les chercheurs ont découvert que les cellules du lait, que la communauté scientifique considérait jusqu’à présent comme mortes ou mourantes, étaient en réalité vivantes. Forts de cette découverte, ils vont donc pouvoir s’en servir pour étudier les changements qui se produisent dans les tissus mammaires pendant la lactation mais également pour déterminer si certaines caractéristiques de ces cellules vivantes peuvent être un indicateur précoce du développement futur d’un cancer du sein.

Une réponse à plusieurs questions sur la santé des femmes

"Je crois qu'en étudiant les cellules du lait maternel humain, nous serons en mesure de répondre à certaines des questions les plus fondamentales concernant le fonctionnement de la glande mammaire telles que : comment le lait est-il produit ? Pourquoi certaines femmes ont-elles du mal à produire du lait ? Et quelles stratégies peuvent être mises en place pour faciliter l’allaitement ?”, estime Alecia-Jane Twigger, l’un des chercheurs de l’étude.

L’espoir de nouvelles études pour mieux comprendre le cancer du sein

"La première fois qu'Alecia m'a dit qu'elle avait trouvé des cellules vivantes dans le lait, j'ai été surpris et enthousiasmé par les possibilités futures que cette découverte offrait, explique Walid Khaled, l’un des auteurs. Nous espérons que cette découverte permettra de futures études sur les premières étapes du cancer du sein". L’avantage de cette découverte est que les cellules vivantes présentes dans le lait maternel peuvent facilement être collectées et ce, de manière non invasive pour les femmes. Les chercheurs vont donc avoir plus de cellules mammaires à étudier, ce qui leur permettra de mener plus d’études et d’obtenir, peut-être, davantage de résultats dans la recherche sur le cancer du sein et les changements cellulaires des tissus mammaires au cours de la vie des femmes.

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES