• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Effets indésirables

Traitements hormonaux cutanés : attention, danger pour les animaux de compagnie !

Les crèmes, gels ou sprays à base d’hormones que l’on applique sur la peau ne sont pas sans risques pour les chiens et les chats. Selon l’Agence nationale du médicament vétérinaire, les animaux peuvent souffrir de problèmes hormonaux s’ils sont exposés à ces traitements.

Traitements hormonaux cutanés : attention, danger pour les animaux de compagnie ! undefined undefined/iStock


  • Publié le 25.01.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les chiens et les chats peuvent développer un trouble hormonal à cause d’une exposition répétée aux traitements hormonaux cutanés utilisés par leurs propriétaires.
  • Plusieurs précautions peuvent être prises par les maîtres des animaux lors de l’application des crèmes, gels ou sprays à base d’hormones pour éviter que ces derniers soient en danger.

Détergents, nettoyants pour le four, eau de Javel… On le sait : ces différents produits ménagers, que l’on utilise au quotidien, sont toxiques pour nos amis à quatre pattes. Mais certains médicaments, dont ont recours leurs maîtres, peuvent également avoir des conséquences sur la santé des animaux domestiques. C’est le cas des substituts hormonaux appliqués sur la peau. Le 21 janvier, l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) a signalé que des problèmes hormonaux pouvaient survenir chez les chiens et les chats, qui ont été exposés à plusieurs reprises à ces traitements utilisés par leurs propriétaires.

"Des effets indésirables chez des chiens de petite taille, des chats, des chiots et des chatons ont été rapportés dans plusieurs pays d’Europe suite au contact répété avec des substituts hormonaux appliqués sur la peau de leur propriétaire. Ces cas, qui concernent aussi bien des femelles que des mâles, impliquent le plus souvent des traitements à base d’œstrogènes", peut-on lire dans le communiqué de l’autorité sanitaire.

L’ANMV a précisé que les animaux de compagnie entraient directement en contact avec ces produits à base d’hormones lorsqu’ils sont appliqués sur les cuisses, l’abdomen ou les bras de leurs propriétaires. L’exposition peut également être indirecte, par exemple par le biais des draps, lorsque les chiens ou les chats dorment sur le lit de leurs maîtres qui utilisent ces traitements.

Les effets indésirables des traitements hormonaux cutanés chez les animaux

D’après l’autorité sanitaire, chez les femelles, le contact répété avec ces substituts hormonaux cutanés peut provoquer des pertes de poils et un gonflement des mamelles ou de la vulve. "Des signes de retour en chaleur chez des femelles stérilisées ont également été décrits. L’action toxique des œstrogènes sur la moelle osseuse peut à long terme provoquer des anomalies sanguines pouvant mettre en jeu la vie de l’animal", détaille l’ANMV. Si ces signes, dont le délai d’apparition des symptômes varie, se présentent chez les chiens et les chats, leurs propriétaires doivent les amener rapidement chez un vétérinaire.

Quelles précautions prendre pour éviter aux animaux d’être exposés à ces traitements ?

Pour éviter que les animaux de compagnie soient exposés à ces crèmes, gels ou sprays à base d’hormones, l’autorité sanitaire recommande à leurs propriétaires de se laver les mains et de couvrir les zones traitées avec un vêtement après les avoir appliqués. Autre conseil : empêcher tout léchage des parties du corps traitées. L’ANMV préconise également d’éviter de dormir avec son chien ou son chat. "En cas de contact direct de l’animal avec une zone traitée, l’empêcher de se lécher et rincer à l’eau les parties du corps qui ont pu être en contact avec le médicament", ajoute-t-il.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES