• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé cardiovasculaire

Être indulgente envers soi-même, c’est bon pour les artères !

Les femmes indulgentes envers elles-mêmes auraient moins de risques d’avoir un AVC ou un infarctus du myocarde.

Être indulgente envers soi-même, c’est bon pour les artères ! Pornpak Khunatorn/istock

  • Publié le 03.01.2022 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes
  • Prendre soin de soi et être indulgent avec soi-même pourrait limiter les risques cardiovasculaires chez les femmes.

Dans la liste des bonnes résolutions prises pour cette nouvelle année, il faut en ajouter une : être indulgent envers soi-même. En effet, cette simple habitude pourrait avoir de grands bénéfices sur la santé cardiovasculaire des femmes. Selon une étude publiée dans la revue spécialisée Health Psychology, celles qui seraient trop dures vis-à-vis d’elles même auraient plus de risques de développer une maladie cardiovasculaire.

La bienveillance et la compassion envers soi-même réduiraient le risque cardiovasculaire

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont mené leurs travaux auprès de plus de 200 femmes âgées de 45 à 67 ans. Toutes devaient remplir un questionnaire visant à évaluer l’estime qu’elles avaient d’elles-mêmes. Elles devaient définir la déception qu’elles avaient d’elles dans certaines situations, la sensation de décalage qu’elles éprouvaient vis-à-vis de leur entourage ou encore comment elles géraient leurs émotions ou les événements négatifs. Afin d’évaluer l’impact de ces sentiments sur leur santé cardiovasculaire, les scientifiques ont étudié la santé de leurs artères à l’aide d’ultrasons.

D’après leurs résultats, les femmes qui avaient le plus de compassion et de bienveillance envers elles-mêmes avaient une meilleure santé cardiovasculaire et des artères en meilleure santé. Ainsi, ils ont estimé qu’elles avaient moins de risques d’avoir un accident vasculaire cérébral (AVC) ou un infarctus du myocarde. Pour rappel, l’AVC est une perte soudaine d'une ou plusieurs fonctions du cerveau. Quant à l'infarctus du myocarde, il touche une partie du muscle cardiaque qui cesse de fonctionner en raison d’une absence prolongée de circulation sanguine. Très souvent, la crise cardiaque est causée par l'obstruction d'une des artères du cœur.

S’accorder du temps pour soi 

Pour limiter ces risques, les auteurs de l’étude ont recommandé aux femmes d’être plus indulgentes envers elles-mêmes en essayant de valoriser leur action ou d'en voir le bon côté au quotidien. Ils leur ont également conseillé de ne jamais se rabaisser. Autre astuce pour garder une bonne santé mentale et cardiovasculaire : faire plus attention à son bien-être. Pour cela, il convient de prendre du temps pour soi. Chaque jour si possible, s'accorder un petit moment uniquement destiné à son envie. Il peut s’agir de lecture, d’une petite marche, de jardinage ou de peinture. Tout ce qui fait du bien au moral ! 

"Nous traversons une période extrêmement stressante : nos travaux montrent qu'il est important de se témoigner de la douceur, de la bienveillance et de la compassion pour protéger notre santé, aussi bien physique que mentale", ont conclu les chercheurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES