• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Obésité : le jeûne intermittent bénéfique pour la santé globale des patients

Le jeûne intermittent n'aide pas seulement à perdre du poids : il peut aussi avoir un impact bénéfique sur d'autres problèmes de santé. 

Obésité : le jeûne intermittent bénéfique pour la santé globale des patients Yummy pic / istock.

  • Publié le 24.12.2021 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En 2020, près d’un Français sur deux (47,3%) était en situation de surpoids ou d’obésité.
  • L’obésité massive a, elle, pratiquement doublé en une décennie, passant de 1,1% en 2009 à 2% en 2020, et concerne désormais plus d’un million de Français.

Selon une nouvelle recherche, la pratique du jeûne intermittent est bénéfique pour la santé des personnes souffrant d’obésité.

Moins de cholestérol et d'hypertension artérielle

"Quelles sont les associations entre le jeûne intermittent et les analyses médicales de ceux qui le pratiquent, et sont-elles toutes assez solides scientifiquement ?", se sont demandés les scientifiques avant d’entamer leurs travaux.  Pour répondre à leurs interrogations, ils ont décortiqué et compilé les résultats de 11 synthèses d’essais cliniques randomisés.

Au final, vingt-huit associations statistiquement significatives (27 %) ont démontré des résultats bénéfiques du jeûne intermittent sur l'indice de masse corporelle (IMC), le poids, la masse grasse, le cholestérol à lipoprotéines de basse densité, le cholestérol total, les triglycérides, la glycémie à jeun, l'insuline à jeun, la résistance à l'insuline et la pression artérielle.

Un rôle bénéfique

"Cette méta-analyse indique que le jeûne intermittent peut avoir un rôle bénéfique dans l'amélioration des résultats anthropométriques et cardiométaboliques, en particulier chez les adultes en surpoids ou obèses", résument en guise de conclusion les experts. Ils terminent : "des essais supplémentaires avec un suivi à long terme sont nécessaires pour étudier les effets du jeûne intermittent sur d’autres données cliniques tels que les événements cardiovasculaires et la mortalité".

Précisons pour finir que le jeûne intermittent, très à la mode en ce moment, ne doit pas se pratiquer n’importe comment (sous peine d’être dangereux pour la santé). Au début de ce genre de démarche, il est même vivement conseillé de s’appuyer sur l’aide d’un nutritionniste.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES