• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccination, pass sanitaire et gestes barrière

5ème vague de Covid-19 : le point sur les nouvelles mesures annoncées

Lors d’une conférence de presse commune ce jeudi 25 novembre, les ministres de la Santé, Olivier Véran, et de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, ont annoncé de nouvelles mesures liées à la reprise de l’épidémie de la Covid-19. Quand et comment vont-elles être mises en place ? Explications.

5ème vague de Covid-19  : le point sur les nouvelles mesures annoncées Inside Creative House/istock

  • Publié le 25.11.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Ouverture du rappel du vaccin contre la Covid-19 pour tous les adultes à partir de ce samedi 27 novembre.
  • La question de la vaccination des 5-11 ans ne sera pas tranchée avant 2022.

Plus de pass sanitaire sans dose de rappel

À partir du 15 janvier, le pass sanitaire des personnes de plus de 18 ans vaccinées sera désactivé s’ils n’ont pas fait leur dose de rappel dans les sept mois après leur dernière injection. Pour les plus de 65 ans et les personnes ​​ayant fait le vaccin monodose Janssen, ce délai est raccourci. Sans rappel, leur pass sanitaire sera désactivé à partir du 15 décembre.

Dose de rappel ouverte à tous les adultes

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé l’ouverture dès ce samedi 27 novembre du rappel vaccinal à tous les adultes à partir de cinq mois après leur dernière injection. "En pratique cela concerne 25 millions de Français dont 6 millions ont déjà reçu leur rappel, il reste donc 19 millions de Français à date qui deviennent éligibles au rappel de vaccination et que nous appelons à se faire vacciner dans les deux prochains mois", a-t-il détaillé. "Vous pouvez d'ores et déjà vous rendre sur les plateformes de prise de rendez-vous en ligne pour réserver vos créneaux" et "nous allons ouvrir, rouvrir ou amplifier les centres de vaccination à compter de ce week-end" a-t-il annoncé. 

Manque de clarté de ces mesures pour certains cas

Au moment où les annonces ont été faites, les sites d’informations gouvernementaux n’étaient pas encore mis à jour. Impossible donc d'y trouver les réponses aux questions que les ministres n’ont pas soulevées. Il s’agit par exemple des personnes qui, pour des raisons professionnelles, médicales ou personnelles, ont été vaccinées avant que leur classe d’âge y soit autorisée. Pourront-elles proroger leur pass sanitaire en faisant leur dose de rappel au-delà des sept mois ? Devront-elles repartir à zéro pour que leur schéma vaccinal soit jugé complet ? Pas d'informations pour l'instant. Jeudi soir, le site du ministère de la Santé dans son simulateur de situation vaccinale indiquait pour les 18-64 ans : Non éligible au rappel" !

Pas de vaccination pour les 5-11 ans avant 2022

Le ministre de la Santé, Olivier Véran a précisé que la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans ne sera pas autorisée avant 2022 mais que le gouvernement y réfléchit.

Le port du masque dans les lieux recevant du public en intérieur et sur les marchés de Noël

À partir de demain, vendredi 26 novembre, le masque sera obligatoire en intérieur, dans tous les lieux recevant du public. "Un décret rendra à nouveau obligatoire le port du masque partout en intérieur, a expliqué Olivier Véran, le ministre de la Santé. Les préfets seront aussi habilités à rendre obligatoire le port du masque pour des événements en extérieur, tels que par exemple les marchés de Noël (qui seront soumis au pass sanitaire) ou des brocantes"

Réduction du délai du pass sanitaire obtenu avec un test négatif

La validité des tests pour obtenir un pass sanitaire est réduite de 72 heures à 24 heures.

Pas de confinement ni de couvre-feu

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, l’a assuré : il n’y aura pas de confinement, ni de couvre-feu, ni de fermeture anticipée des commerces, ni de limitation des déplacements en France.

Plus de fermeture des classes à l’école primaire

En cas d’élève de primaire testé positif à la Covid-19, il n’y aura plus de fermeture systématique de classe. Mais, pour revenir à l’école, les enfants devront obligatoirement présenter un test négatif. Le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, a précisé que "8.500 écoles (étaient) fermées hier (mercredi), contre 4.100 le 19 novembre", tout en soulignant pour justifier sa mesure que l’école ouverte était une priorité.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES