• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sports d’hiver

Réouverture des stations : attention, le produit utilisé pour «farter» les skis est très toxique

Le magazine l’Equipe révèle qu’un produit au fluor répandu sur les skis pour aller plus vite est dangereux pour la santé. 

Réouverture des stations : attention, le produit utilisé pour \ Marcin Wiklik/ISTOCK

  • Publié le 15.11.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les perfluorés sont généralement utilisés dans la compétition, mais certains particuliers y ont aussi recours.
  • En France, le port d’un masque à gaz est obligatoire lors de la manipulation de ces produits.

Les premières stations de ski ont ouvert leurs portes pendant les vacances de la Toussaint, et les différents domaines skiables prennent le pas jusqu’au début du mois de décembre pour accueillir les amateurs de glisse. Pour aller plus vite sur les pistes, il est possible de "farter" ses skis ou son snowboard : cela consiste à passer un produit comme la cire d’abeille. Dans le milieu de la compétition de ski nordique, il est courant d’utiliser une substance au fluor pour farter les skis. Le journal l’Equipe révèle que ce produit est fortement toxique dans une longue enquête parue sur son site L’Equipe Explore. 

Un produit volatile, qui se fixe partout 

Ces produits, appelés perfluorés, sont parfois désignés sous l’acronyme PFAS. Ils sont utilisés depuis les années 1980 dans ce milieu, en particulier par les techniciens, chargés de la préparation du matériel. Il existe plusieurs techniques pour l’appliquer, mais il est généralement chauffé. D’après l’Equipe, il s’agit d’un "poison dit éternel puisque ni le corps, ni l’environnement ne savent comment s’en débarrasser".

L’une de ses particularités est sa volatilité. "Il va se déposer absolument partout, indique Aurélien Delfosse, rédacteur en chef de l’Equipe Explore, à France Info. Si vous avez un paquet de cigarettes qui est de l'autre côté de la pièce, il y aura du fluor sur ces cigarettes. Quand vous allez sortir pour fumer vos cigarettes, vous allez inhaler du fluor à haute température, puisque passé par la cigarette, et plus le fluor est chauffé, plus il est dangereux."

Des fièvres, des cancers et des AVC

Au journal, plusieurs techniciens racontent que le produit au fluor a longtemps été utilisé sans précaution particulière, ni protection. L’un d’eux, Stefano Vuerich, raconte : "dans la cave de notre hôtel, ça fumait, on se croyait en enfer. On ne pouvait rien voir à l’intérieur de la pièce !" Or, le journal note plusieurs cas de cancer ou d’AVC dans ce milieu sportif, mais pas seulement. En 2010, lors de la coupe de France de snowboard, trois employés de l’Ecole du ski français sont hospitalisés à cause de fortes fièvres. Ils ont passé leur journée à farter des skis dans une pièce non aérée, en utilisant du fluor. Les médecins diagnostiquent une fièvre des polymères. "Cette fièvre se présente exactement comme une grippe, vous avez le nez qui coule, vous avez mal à la tête pendant plusieurs jours, mal à la gorge. En fait, vous êtes contaminés au fluor", explique Aurélien Delfosse. 

Une interdiction prochaine 

En 2020, la Fédération internationale de ski souhaitait interdire l’utilisation des perfluorés dans ces différentes disciplines, mais la crise sanitaire a reporté cette décision. L’interdiction du fart au fluor lors des compétitions devrait bientôt entrer en vigueur. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES