• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

40% des enfants américains pensent que les hot-dogs sont... des légumes

L'origine des aliments est pour le moins confuse dans la tête des petits Américains. Difficile, dans ces conditions, d'adopter un régime équilibré. 

40% des enfants américains pensent que les hot-dogs sont... des légumes Marat Musabirov / istock.

  • Publié le 12.11.2021 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon la FAO, il se consomme plus de 10.000 kilos de viande chaque seconde dans le monde, soit 323 millions de tonnes pour l'année 2017.
  • Cette consommation a progressé de 2,3% par an au cours de ces 10 dernières années.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les petits Américains ne sont pas des experts en nutrition. Selon une nouvelle étude menée par des psychologues de l'Université Furman (Caroline du Sud), près de 40% des enfants sondés pensent que les hot-dogs et le bacon proviennent... de plantes. 46% des jeunes Américains croient également que les frites sont issues d'un animal.

Manger des animaux n'est plus "acceptable"

Autre enseignement très net de cette étude : la plupart des petits âgés de 6 à 7 ans considèrent que les animaux comme les poulets, les vaches et les porcs ne sont pas des sources de nourriture "acceptables". "L'enfance peut donc représenter une opportunité unique au cours de laquelle il est possible de construire des habitudes de vie qui aident à atténuer le changement climatique (en faisant baisser la consommation de viande, très polluante, NDLR", positivent les chercheurs. "L'adoption d'un régime alimentaire à base de plantes est l'un des moyens les plus efficaces de réduire notre empreinte carbone", rappellent-ils.

176 enfants sondés

Pour établir ces conclusions étonnantes, les scientifiques ont questionné 176 enfants américains âgés de 4 à 7 ans. Suite à leurs entretiens, les chercheurs estiment que si les petits américains ne savent pas d’où proviennent leurs aliments, c’est principalement parce que leurs familles ont du mal à aborder le sujet sensible de la mort des animaux. Ainsi, s’ils ont "constaté des erreurs généralisées dans leurs connaissances nutritionnelles de base", "les aliments d'origine animale étaient parmi ceux que les enfants analysaient le moins bien", concluent-ils.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES