• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Pourquoi il faut toujours fermer la lunette des WC avant de tirer la chasse ?

Avant de tirer la chasse d’eau, il faudrait fermer la lunette des toilettes pour éviter la prolifération de gouttelettes contaminées dans l’air. Une habitude à prendre dans tous les lieux publics. 

 Pourquoi il faut toujours fermer la lunette des WC avant de tirer la chasse ? tomap49/istock

  • Publié le 07.11.2021 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Lorsqu’on tire la chasse d’eau, des gouttelettes contaminées peuvent être dispersées au-delà d'un mètre et rester dans l'air pendant trente minutes.
  • Il faut donc toujours fermer la cuvette des toilettes avant de tirer la chasse.

Cela fait partie des conseils que l’on donne généralement aux enfants : il ne faut pas s'asseoir sur la cuvette des toilettes publiques que ce soit au restaurant, à l’école, dans les locaux commerciaux, etc. En cause : le risque élevé d’être infecté par une bactérie ou un virus. En effet, même si ces lieux sont régulièrement lavés et désinfectés, le nombre d’utilisateurs augmente la quantité d’agents pathogènes. Mais, selon une récente étude publiée dans la revue Science of the Total Environment, ce n’est pas la seule précaution à prendre… Il faudrait aussi fermer la lunette des toilettes avant de tirer la chasse d’eau si l’on veut éviter d’être contaminé, notamment par la Covid-19. 

Fermer la cuvette des toilettes publiques avant de tirer la chasse

D’après les chercheurs, se laver et désinfecter les mains ne sont pas suffisant quand on sort des toilettes publiques. Il faudrait aussi fermer la lunette avant de tirer la chasse. Dans le cas contraire, des gouttelettes contaminées peuvent être dispersées  au-delà d'un mètre et rester dans l'air pendant trente minutes. Ainsi, le simple fait de rentrer dans le lieu peut être dangereux. Autre danger pointé par cette étude : les poubelles non couvertes, surtout si elles sont situées sous ou à proximité de sèche-mains électriques. En effet, l’air qu’ils propulse peut potentiellement répandre des gouttelettes jusqu'à trois mètres

La contamination aérienne n’a pas été prouvée

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont regroupé 38 études différentes menées dans 13 pays qui ont étudié le risque de transmission de maladies infectieuses dans les toilettes publiques. D’après les résultats, il y aurait des risques de transmission en touchant les surfaces contaminées mais pas par voie aérienne. "Bien qu'il existe un risque potentiel de propagation d'aérosols provenant de la chasse d'eau des toilettes et du séchage des mains, nous n'avons trouvé aucune preuve de transmission aérienne d'agents pathogènes intestinaux ou respiratoires dans les toilettes publiques dans la littérature que nous avons examinée", assure Erica Donner, l’une des autrices de l’étude. D’autre part, les bactéries identifiées par les auteurs sont multiples, comme intestinales ou cutanées, mais il y avait aussi des virus respiratoires.

Maintenir les gestes barrières pour éviter d’être contaminé

"Un lavage minutieux des mains et un séchage efficace sont essentiels pour arrêter la propagation des maladies, conclut Erica Donner. Alors que les frontières s'ouvrent et que les cas augmentent, les gens peuvent se protéger contre l'infection de la Covid-19 en continuant à avoir une bonne hygiène. Cela comprend le lavage et la désinfection des mains, la désinfection des poignées de porte, des couvercles de toilettes et d'autres surfaces fréquemment touchées. Ces habitudes réduisent non seulement le risque d'infection à la Covid-19, mais aussi le risque d'infections bactériennes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES