• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

HTA

Hypertension : un changement de mode de vie peut être plus efficace que les médicaments

En adoptant un régime alimentaire "DASH", en perdant du poids et en faisant de l’exercice physique aérobie, il est possible de diminuer une hypertension résistante au traitement, révèle une étude.

Hypertension : un changement de mode de vie peut être plus efficace que les médicaments Yevheniya Tuzinska/iStock

  • Publié le 16.10.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Menée sur 140 patients, l'étude montre qu'une modification du régime alimentaire et la pratique d'une activité physique peut diminuer la pression systolique chez les personnes souffrant d'hypertension résistante, ce qui améliore la santé cardiaque.

Selon une étude de Santé publique France, plus d’un Français sur trois serait touché par l’hypertension artérielle (HTA), dont la moitié ignorerait sa condition et ne prendrait donc aucun traitement. Cette maladie silencieuse peut pourtant avoir des conséquences graves : en rigidifiant la paroi des artères, l’hyperpression du sang les fait vieillir prématurément, ce qui expose à un risque majeur d’accidents cardiovasculaires, notamment à l’infarctus du myocarde, mais aussi aux attaques cérébrales et à l’insuffisance rénale.

Pour réduire sa tension artérielle, il existe de nombreux traitements, qui agissent tous différemment sur l’hypertension. Cependant, environ 5 % de la population générale adulte, et jusqu’à 30 % des adultes souffrant d’hypertension sont concernés par l’hypertension résistante. Cette dernière est associée à des lésions des organes cibles et à un risque accru de 50 % d'événements cardiovasculaires indésirables, notamment d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque et de décès.

Dans une étude publiée dans Circulation, la revue de l’American Heart Association, des chercheurs américains expliquent cependant avoir constaté que ces patients pouvaient faire baisser leur pression artérielle de manière significative et améliorer leur santé cardiovasculaire en adoptant le régime alimentaire DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension) et en augmentant leur niveau d’activité physique. Le régime alimentaire DASH est riche en fruits, en légumes, en produits laitiers à faible teneur en matières grasses et en sel limité.

Une diminution de la pression systolique

L'essai clinique de quatre mois a porté sur 140 adultes souffrant d'hypertension résistante. Les participants ont été répartis au hasard en deux groupes : 90 participants ont reçu des conseils diététiques et un entraînement à l'exercice trois fois par semaine dans le cadre d'une rééducation cardiaque intensive et supervisée. Les 50 autres participants ont reçu une seule séance d'information de la part d'un éducateur sanitaire et des directives écrites sur l'exercice, la perte de poids et les objectifs nutritionnels à suivre par eux-mêmes.

Les résultats ont montré que les participants au programme supervisé ont connu une baisse d'environ 12 points de leur pression artérielle systolique, contre 7 points dans le groupe autoguidé. Les participants au programme supervisé ont également connu des améliorations plus importantes au niveau d'autres indicateurs clés de la santé cardiaque, ce qui suggère qu'ils avaient un risque plus faible de subir un accident cardiaque à l'avenir.

"Nos résultats ont montré que les modifications du mode de vie chez les personnes souffrant d'hypertension résistante peuvent les aider à perdre du poids et à augmenter leur activité physique, ce qui a pour effet d'abaisser leur tension artérielle et de réduire potentiellement leur risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral, explique James A. Blumenthal, professeur à la faculté de médecine de l'université Duke (États-Unis) et premier auteur de l'étude. Si certaines personnes peuvent modifier leur mode de vie par elles-mêmes, un programme structuré d'exercices supervisés et de modifications alimentaires mené par une équipe multidisciplinaire de professionnels de la santé dans le cadre de programmes de réadaptation cardiaque est probablement plus efficace."

Le chercheur souligne que le succès du programme supervisé ne signifie pas que les personnes souffrant d'hypertension résistante peuvent cesser de prendre leurs médicaments. Il est toutefois important de discuter avec son médecin de la possibilité de réduire les doses ou de modifier ses médicaments en fonction de la baisse de sa tension artérielle. "Le point le plus important est qu'il n'est pas trop tard pour abaisser la pression artérielle en faisant des choix de mode de vie sain", conclut-il.

Ci-dessous, l'interview du Dr Denolle sur l'observance des traitements dans la HTA :

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES