• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Effets secondaires

Hypertension : les traitements pourraient favoriser le psoriasis

Treize médicaments contre l'hypertension sont concernés : ils peuvent favoriser l'apparition ou l'aggravation du psoriasis.

 Hypertension : les traitements pourraient favoriser le psoriasis AlexRaths/istock

  • Publié le 06.10.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’étude a été validée par les pairs, ce qui signifie qu’elle a été revue par un comité de scientifiques.
  • Les médicaments contre l’hypertension sont une stratégie de deuxième intention : les médecins recommandent d’abord l’adoption de mesures hygiéno-diététiques.
  • Aucun traitement ne doit être interrompu sans avis médical.

Un adulte sur trois est touché par l’hypertension artérielle. La pathologie est parfois silencieuse, pourtant, elle peut être dangereuse. Elle est associée à un risque de complications cardiovasculaires et neurodégénératives : c’est également la première cause évitable d’accident vasculaire cérébral. La prise en charge consiste à normaliser la pression artérielle, trop élevée dans ces cas. Pour de nombreux patients, cela passe par un traitement médicamenteux. Mais il peut y avoir des effets secondaires : selon une étude parue dans British Journal of Clincal Pharmacology, les médicaments contre l’hypertension peuvent augmenter le risque de développer un psoriasis. 

Des effets constatés avec tous les médicaments

Dans cette recherche, les auteurs ont compilé et analysé les données de 13 études déjà réalisées sur le sujet. Plusieurs types de traitements ont été inclus dans cet essai : les diurétiques thiazidiques, les inhibiteurs calciques, les bêtabloquants et les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC). Selon leurs conclusions, tous ces médicaments augmentent le risque de développer un psoriasis. "Les patients qui prennent des anti-hypertenseurs devraient être suivis avec attention concernant le psoriasis", conclut Hye Sun Gwak, l’auteur principal de cette méta-analyse. 

Une mise en garde dès 2019

En 2019, la revue Prescrire alertait déjà sur les risques des médicaments contre l’hypertension concernant le psoriasis. "L'origine médicamenteuse d'un psoriasis ou son aggravation est souvent difficile à identifier, en raison notamment de son aspect clinique banal et du délai d'apparition parfois long, précisait l’article. L’arrêt du médicament en cause est souvent suivi d'une amélioration, voire d'une disparition des symptômes, mais dans des délais parfois longs." En revanche, en cas de poursuite du traitement contre l’hypertension, les médicaments contre le psoriasis sont généralement peu voire pas efficaces. Si un psoriasis apparaît, s’aggrave ou résiste au traitement, alors qu’une personne prend des antihypertenseurs, il est nécessaire d’évaluer "l'intérêt de l'arrêt du médicament en cause", en prenant en compte la gravité des troubles, la gêne occasionnée et la balance bénéfices-risques de ce médicament.  

Une maladie aux causes incertaines 

Le psoriasis est une maladie chronique qui touche la peau et le cuir chevelu. Elle provoque des plaques rouges, couvertes de croûtes. Ses causes précises sont inconnues mais elle pourrait être favorisée par des défaillances du système immunitaire, et aggravée par le stress. Non-soignée, la pathologie peut générer des rhumatismes chroniques. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES