• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Jeux vidéo

Une addiction à Fortnite conduit un adolescent à l’hôpital

Un jeune espagnol de 15 ans a été hospitalisé pour deux mois afin d’être “désintoxiqué” d’une “grave dépendance comportementale” après avoir joué pendant “des heures et des jours” au jeu en ligne Fortnite.

Une addiction à Fortnite conduit un adolescent à l’hôpital Alessandro Biascioli/iStock

  • Publié le 21.09.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'adolescent a commencé à s’isoler de plus en plus, allant jusqu’à refuser d’interagir socialement et perdre tout intérêt pour son environnement.
  • L’équipe médicale a mis en place une approche multidisciplinaire comprenant une thérapie cognitivo-comportementale et un travail avec lui et sa famille pour l'aider à réaliser l'effet du jeu sur sa vie.

La dépendance aux jeux vidéo n’est pas de la fiction. Un jeune espagnol âgé de seulement 15 ans a été admis à l’hôpital pour une durée prévue de deux mois à cause d’une addiction au jeu en ligne Fortnite. Selon un article paru dans le Journal of Child and Adolescent Psychiatry, l’adolescent a dû être “désintoxiqué” en raison d’une “grave dépendance comportementale” lié au jeu vidéo.

Les jeux vidéo, pas un problème en soi

Depuis quelques semaines, le comportement du jeune homme avait changé. Il avait commencé à s’isoler de plus en plus, allant jusqu’à refuser d’interagir socialement et perdre tout intérêt pour son environnement. Pour l’aider, l’équipe médicale a mis en place une approche multidisciplinaire comprenant une thérapie cognitivo-comportementale et un travaille avec lui et sa famille pour aider le garçon à réaliser l'effet du jeu sur sa vie. “Les résultats ont montré une diminution significative du temps d'utilisation des jeux, ainsi qu'une amélioration du fonctionnement personnel et social du patient”, se sont félicités les médecins.

Les auteurs de l’article scientifique n’ont pas incriminé les jeux vidéo comme étant un problème, soulignant qu'une bonne utilisation peut même être bénéfique sur le plan social et éducatif. “Les jeux vidéo pourraient être thérapeutiques pour certains troubles”, ont-ils ajouté. Cependant, ils ont insisté sur la nécessité de contrôler leur utilisation et, par extension, celle des écrans par les enfants. Ils préconisent de fixer des limites claires et bien définies et d'encourager les enfants à rechercher d'autres formes de divertissement. “Créer des espaces pour que les familles puissent profiter d'activités de groupe et restreindre les appareils dans les chambres d'enfants pourraient aider à prévenir les problèmes de comportement résultant de la dépendance au jeu”, ont suggéré les chercheurs.

Fortnite, un jeu à fort potentiel addictif

Dans leur article, les auteurs se sont penchés en particulier sur Fortnite. Ils ont pointé son potentiel addictif et précisé que cela pourrait provenir de plusieurs facteurs. “Ceux-ci incluent l'imposition de délais pour relever les défis de chaque saison, le désir de ne pas perdre de progrès et l'accès à la diffusion en direct qui permet aux autres de commenter les techniques et stratégies de jeu”, ont-ils écrit.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît la dépendance au jeu comme “un contrôle altéré sur le jeu, une priorité croissante accordée au jeu par rapport à d'autres activités et la poursuite du jeu malgré l'apparition de conséquences négatives.” Pour poser un diagnostic, il faut un modèle de 12 mois suffisamment grave pour entraîner une altération significative du fonctionnement personnel, familial, social, éducatif, professionnel ou d'autres domaines importants.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES