• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mutations

Covid-19 : que sait-on du variant colombien ?

En Belgique, sept résidents vaccinés sont décédés dans une maison de retraite. Ils avaient été contaminés par le variant colombien. Comment se caractérise-t-il ? Est-il plus dangereux ou contagieux ? Dans quelles pays est-il présent ? Explications.

Covid-19 : que sait-on du variant colombien ? Maksim Tkachenko/ISTOCK

  • Publié le 10.08.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Sept personnes sont décédées en Belgique à cause du variant colombien. Elles étaient pourtant toutes vaccinées.
  • Pour l’instant, il n’y a eu que 53 cas recensés en France

Encore un nouveau… Cette fois il s’appelle le B.1.621 ou, dans le langage plus courant, le variant colombien. Il a d’abord été détecté en Colombie - d’où son nom - en janvier dernier, mais vient de frapper la Belgique. Dans une maison de retraite située à Zaventem, dans la banlieue de Bruxelles, sept personnes pourtant vaccinées en sont décédées en l’espace de deux semaines. Le variant B.1.621 est présent dans plusieurs pays du monde, ce qui lui vaut d’être placé sous surveillance renforcée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) depuis le 26 mai 2021. Avec lui, il y a également les variants californien et philippin. 

Pas de preuves que le variant colombien soit plus dangereux

Le variant colombien porte trois mutations : N501Y, P681H et E484K. La dernière est aussi présente chez le variant Bêta. Ainsi, selon  une note de l'agence de santé anglaise Public Health England, le variant B.1.621 pourrait avoir des "propriétés d'échappement immunitaire similaires" au Bêta. Cela signifie qu’il pourrait donc être plus résistant au vaccin, expliquant ainsi que les sept pensionnaires Belge en soit décédés bien que vaccinés contre la Covid-19. Néanmoins, en l’état actuel des connaissances, l’agence de santé anglaise estime qu’il est impossible d’affirmer que le variant colombien soit plus dangereux ou plus contagieux que les autres variants placés sous surveillance renforcée par l’OMS : ”Il n’y a aucune preuve qu’il (le variant colombien) surpasse le variant Delta et il semble peu probable qu’il soit plus transmissible”. Également impossible de savoir si le variant colombien est plus meurtrier que les autres. Dans une interview accordée au média belge RTBF, le virologue Marc Van Ranst, estime qu’"il faut tenir compte du contexte particulier de ce cluster (dans la maison de retraite Belge). Il est en effet difficile de contrôler la détresse respiratoire dans une unité comme celle-là. L’âge très avancé des patients a également joué un rôle. La personne la plus âgée qui est décédée avait 93 ans." 

Le variant colombien présent dans 32 pays

Selon l’OMS, il y a quatre variants très répandus dans le monde. Il s’agit de l’Alpha, du Bêta, du Gamma et du Delta. Pour l’instant, le colombien n’en fait pas partie car il représente moins de 0,5 % de tous les cas à travers le monde, soit 32 pays où il est présent, parmi lesquels la Grande-Bretagne, l’Italie, le Portugal, l’Espagne, les États-Unis, le Canada ou encore l’Amérique du Sud. Pour l’instant, selon Santé publique France, seuls 53 cas ont été détectés dans l’hexagone. Un chiffre très inférieur comparativement au variant Delta. Selon le Point épidémiologique COVID-19 du 5 août 2021 de cette même instance de santé, ce dernier serait retrouvé dans 91,7% des prélèvements positifs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité