• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coagulation sanguine

Une superglue dérivée du venin de serpent pour stopper les saignements

Une superglue fabriquée à partir du venin de serpent vient d’être mise au point. Appliquée sur les tissus organiques humains, elle permet d’arrêter les saignements en quelques secondes. 

Une superglue dérivée du venin de serpent pour stopper les saignements reptiles4all/iStock

  • Publié le 19.07.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une superglue pouvant être appliquée sur les tissus humains a été créée.
  • Elle permet d’arrêter les saignements en quelques secondes. À terme, elle pourrait être utilisée pour les accidents de la route ou lors de guerres

Des chercheurs ont mis au point une super glue qui permet d’arrêter les saignements en quelques secondes. Petite particularité : celle-ci est fabriquée à partir de venin de serpent ! Concrètement cette super-colle fonctionne comme un adhésif qui se fixe sur les tissus organiques de la personne qui saigne, faisant office de rustine pour empêcher le sang de s’écouler. Le produit vient d’être présenté dans la revue Science Advances.

Un petit tube et de la lumière artificielle pour sauver des vies

Le venin utilisé est celui des serpents lancehead, qui sont parmi les plus venimeux d'Amérique du Sud. Ce venin contient une enzyme - c’est-à-dire une substance organique produite par des cellules vivantes - de coagulation sanguine appelée reptilase ou batroxobine. Pour fabriquer la super glue, le venin est associé à de la gélatine modifiée. Les chercheurs emballent le tout dans un tube et le produit est prêt à l’emploi ! D’apparence simple, cette nouvelle découverte peut sauver des vies. En effet, elle peut être appliquée rapidement après un traumatisme, une blessure ou un saignement critique. Il faut pour cela appliquer le produit et le solidifier en l’exposant à la lumière artificielle comme celle d’une lampe de poche. En quelques secondes, le saignement s’arrête.

La superglue plus puissante que celle utilisée par les chirurgiens

Habituellement, les chirurgiens utilisent de la fibrine clinique - ou hémostatique chirurgicale - pour aider l’interruption des saignements lors d’opération. Selon les créateurs de cette nouvelle superglue, elle aurait une force adhésive 10 fois supérieure par rapport à la fibrine clinique. D’autre part, le temps de coagulation du sang serait également beaucoup plus court : il passerait de 90 secondes pour la colle de fibrine à 45 secondes pour la super colle de venin de serpent. La coagulation est un élément déterminant lors de saignements car elle permet, par la formation d’un caillot, d'éviter de perdre trop de sang. Cette superglue a déjà été testée, avec de très bons résultats, pour les coupures profondes de la peau ou pour des aortes - la plus grosse artère du corps humain - rompues. Des situations considérées comme graves en raison des saignements majeurs qu’elles engendrent. 

Un solution rapide en situation de guerre ou lors d’accident de la route

"Nous envisageons que cette superglue soit utilisée pour sauver des vies sur le champ de bataille ou dans d’autres situations graves comme des accidents de voiture, souligne Kibret Mequanint, son créateur principal. L'applicateur (le tube) s'intègre facilement dans les trousses de premiers soins." De plus, ce produit pourra aussi être utilisé pour des fermetures chirurgicales de plaies sans points de suture. Une invention qui pourra s’avérer très utile pour les pompiers ou les urgentistes. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité