• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Traitement

Arthrite : le venin du scorpion pour soulager la douleur?

Associée à des stéroïdes, une petite protéine présente dans le venin du scorpion pourrait soulager la douleur des personnes souffrant d'arthrite. C'est ce que révèle une étude menée aux États-Unis.

Arthrite : le venin du scorpion pour soulager la douleur? EcoPic/iStock

  • Publié le 14.04.2020 à 14h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les traitements pour soulager la douleur de l'arthrite ont des effets secondaires importants
  • Une protéine du venin de scorpion a démontré des effets positifs en laboratoire

S'il existe déjà des traitements pour soulager la douleur provoquée par l'arthrite — une inflammation aiguë et chronique des articulations — ils peuvent donner lieu à d'importants effets secondaires, parfois plus contraignants que la maladie en elle-même. “Les stéroïdes aiment aller partout dans le corps, sauf là où on en a le plus besoin”, estime ainsi le docteur James Olson, membre du centre de recherche contre le cancer Fred Hutchinson, à Seattle, dans un article publié sur le site de l'établissement. 

Ces peptides “ont besoin d'aller à certains endroits rapidement” 

Fort de ce constat, le scientifique a cherché un moyen d'améliorer le soulagement de l'arthrite, avec un minimum d'effets secondaires, au cours d'une étude publiée dans la revue médicale Science Translational Medicine. Cela faisait déjà plusieurs années que James Olson travaillait sur les peptides optimisés, des minuscules protéines dérivées d'organismes naturels tels que les violettes, les tournesols, les serpents, et les scorpions.

“Je me suis dit que ces peptides, qui se trouvent dans les venins ou toxines, doivent avoir une biodistribution vraiment unique dans le corps humain, se remémore le scientifique. Si quelque chose les utilise pour la prédation, ils ont besoin d'aller à certains endroits rapidement.”

Un mélange de peptides optimisés et de stéroïdes

Il y a quatre ans, James Olson et son équipe ont étudié des dizaines de peptides dérivés de scorpions et araignées. Objectif : trouver des molécules capables de franchir la barrière hémato-encéphalique, qui isole le cerveau des substances indésirables qui peuvent se trouver dans la circulation sanguine. Les chercheurs sont alors parvenus à identifier une petite protéine dans le venin du scorpion, qui s'accumule rapidement dans le cartilage articulaire.

Ensuite, ils ont associé ces mini-protéines à des stéroïdes pour inverser l'inflammation chez les rats souffrant d'arthrite. Une fois administré aux animaux, l'acétonide de triamcinolone s'est révélé efficace dans le traitement de l'inflammation, tout en devenant inactif une fois dans le système sanguin. Résultat : les rats n'ont expérimenté aucun effet secondaire détectable. 

L'objectif à long-terme : soigner l'arthrite

Bien que cette étude soit prometteuse, il faudra encore attendre quelques années avant que cette découverte ne puisse être appliquée à des humains. En effet, avant de pouvoir mener un essai clinique sur des patients, les scientifiques devront conduire d'autres études et approfondir leurs recherches en matière de toxicologie. 

“Nous pensons que les stéroïdes ont un potentiel important en tant que candidat pour le développement clinique, et nous explorons activement d'autres charges qui pourraient être transmises dans les articulations, précise James Olson. L'objectif à long-terme est de diffuser des molécules qui iraient au-delà du contrôle de l'arthrite, pour le soigner.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité