• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Excès de graisse

Syndrome métabolique : découverte d’une signature biologique pour guider le diagnostic

Alors que le syndrome métabolique est difficile à diagnostiquer, des chercheurs de l'INRAE ont fait une découverte majeure en la matière. 

Syndrome métabolique : découverte d’une signature biologique pour guider le diagnostic kuppa_rock/iStock

  • Publié le 13.07.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le syndrome métabolique, caractérisé par une association d'anomalies, est difficile à identifier du fait de son hétérogénéité.
  • C'est pourquoi il est capital de développer des outils pour en faciliter le diagnostic.

Des chercheurs français de l’INRAE viennent de découvrir une signature biologique suffisante pour guider le diagnostic du syndrome métabolique, qui touche plus de 20% des Français.

Une signature singulière de 26 métabolites  

Pour parvenir à ces résultats prometteurs publiés dans The Lancet, les chercheurs ont analysé des échantillons sanguins de 123 hommes âgés (68 à 82 ans) issus de la cohorte québécoise NuAge, à 3 ans d’intervalle. Et parmi les milliers de signaux qui ont été passés au crible dans cette étude de grande ampleur, ce ne sont pas moins de 476 métabolites et lipides qui se sont révélés perturbés lorsqu’un patient souffre de ce syndrome. Les scientifiques en tirent une signature singulière de 26 métabolites.

Mais leurs travaux ne se sont pas arrêtés là. Les données fournies par la cohorte québécoise incluent de nombreuses informations diverses sur les participants, comme leurs habitudes alimentaires, leur mode de vie, leur activité physique…. Et les scientifiques montrent des liens entre l’alimentation, le microbiote intestinal, la signature métabolique et le diagnostic du syndrome.

Vers des nouveaux outils de diagnostic

"Cette preuve de concept ouvre la porte à des nouveaux outils de diagnostic plus robustes et précis", commente l’INRAE dans un communiqué de presse. "Faciliter le diagnostic du syndrome métabolique permettra de limiter les risques de complications graves comme les AVC, les problèmes cardiovasculaires ou le diabète de type 2", concluent les chercheurs. Des travaux complémentaires permettront d’établir une procédure simplifiée pour intégrer cette approche en routine.

Le syndrome métabolique est une association de perturbations biologiques. Celles-ci sont liées à la présence d’un excès de graisse à l’intérieur du ventre. On parle de syndrome métabolique lorsque sont présentes au moins trois des anomalies parmi les 5 suivantes :

- un tour de taille élevé (>102 cm pour les hommes) ;
- un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie) ;
- une tension artérielle élevée ;
- un excès de triglycérides dans le sang (hypertriglycéridémie) ;
- un taux bas de cholestérol-HDL ("bon" cholestérol).

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité