• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Apprentissage

Pour apprendre à lire, mieux vaut écrire à la main

L’écriture manuscrite permet d’apprendre plus rapidement et efficacement que la dactylographie ou le visionnage de vidéos.

Pour apprendre à lire, mieux vaut écrire à la main RafaPress/iStock

  • Publié le 09.07.2021 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les participants qui ont appris l'alphabet arabe avec l'écriture ont eu besoin de deux séances contre six pour ceux qui ont appris avec la dactylographie et des vidéos.
  • Le groupe d'écriture à la main s'est retrouvé avec plus de compétences nécessaires pour la lecture et l'orthographe de niveau adulte expert.

Bien que l'écriture à la main soit de plus en plus éclipsée par la facilité des ordinateurs, nous ne devrions pas être si prompts à jeter les crayons et le papier. Une nouvelle étude révèle que l’écriture manuscrite est la meilleure technique pour apprendre à lire. Publiée le 29 juin dans la revue Psychological Science, elle suggère que crayonner améliore la vitesse et l’efficacité de l’apprentissage de la lecture en comparaison avec l’écriture sur un écran ou le visionnage de vidéos.

Un apprentissage plus rapide

Les chercheurs ont mené leur étude sur un groupe de 42 volontaires qui ont appris l'alphabet arabe. Ils ont été répartis en trois groupes : écrivains, dactylographes et observateurs vidéo. Chacun des participants a appris les lettres une par une en regardant des vidéos de leur écriture et en entendant des noms et des sons. Après avoir été initiés à chaque lettre, les trois groupes ont ensuite appris ce qu'ils viennent de voir et d'entendre de différentes manières. Le groupe vidéo a eu un flash d'une lettre à l'écran et a dû dire si c'était la même lettre qu'ils venaient de voir. Les dactylographes devraient trouver la lettre sur le clavier. Les écrivains devaient copier la lettre avec un stylo et du papier.

Après six séances, chacun des participants était capable de reconnaître les lettres et avait un taux d’erreur très faible. Mais ce niveau a été atteint beaucoup plus rapidement par le groupe qui a appris par écriture manuscrite puisque dès la deuxième session, la plupart était capable de restituer l’alphabet.

Un apprentissage plus complet

Dans un second temps, les chercheurs ont voulu déterminer dans quelle mesure, le cas échéant, les groupes pouvaient généraliser ces nouvelles connaissances. L’objectif n’était plus seulement de retenir les lettres mais d’être capable de les utiliser dans l’écriture, d’épeler de nouveaux mots ou encore de pouvoir lire des mots inconnus.

Dans chacune de ces catégories, le groupe qui a appris par écriture manuscrit s’est montré meilleur que les autres. “La principale leçon est que même s'ils étaient tous doués pour reconnaître les lettres, la formation à l'écriture était la meilleure à toutes les autres mesures. Et il leur fallait moins de temps pour y arriver”, a constaté Robert Wiley, auteur de l’étude. Le groupe d'écriture à la main s'est retrouvé avec plus de compétences nécessaires pour la lecture et l'orthographe de niveau adulte expert. “Cela s’explique par le fait que l’écriture manuscrite renforce les leçons visuelles et auditives, poursuit Robert Wiley. Le simple fait d'écrire à la main fournit une expérience perceptivo-motrice qui unifie ce qui est appris sur les lettres - leurs formes, leurs sons et leurs plans moteurs -, ce qui à son tour crée des connaissances plus riches et un véritable apprentissage plus complet.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité