• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Interview du week-end

Caprices de la météo : “Il faut rester attentif et s’adapter aux changements de température”

Les variations météorologiques de ces dernières semaines, allant de fortes chaleurs à une baisse brutale des températures, impactent notre organisme. Le médecin généraliste Luc Duquesnel nous détaille ces effets et les gestes préventifs à adopter pour éviter de se faire surprendre par ce chaud et froid.

Caprices de la météo : “Il faut rester attentif et s’adapter aux changements de température” SonerCdem/iStock

  • Publié le 27.06.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


- Pourquoi Docteur : Quels sont les effets des changements de températures sur l'organisme ?

Luc Duquesnel : Lorsque l’on passe brutalement de températures fraîches à de fortes chaleurs, cela provoque des réactions physiques comme la sudation. Dans l’organisme, cela a également des effets, notamment au niveau de la circulation sanguine. Cela entraîne une dilatation des parois veineuses et chez les personnes âgées cela peut entraîner des vertiges et provoquer des chutes. Pendant cette période, on va conseiller plus que d’habitude aux gens à risque de porter des bas de contention alors que, naturellement, en période de fortes chaleurs, les personnes ont tendance à les enlever.

Il y a également le problème de la déshydratation. Les personnes âgées peuvent moins ressentir la sensation de soif donc il est important qu’elles aient conscience de l’importance de bien s’hydrater. Pour les sportifs, la chaleur augmente aussi le besoin en eau. Si l’apport n’est pas suffisant, cela va avoir un retentissement sur l’élimination urinaire et le transite. 

- Ces derniers jours ont été marqués par une baisse brutale des températures. Est-ce que cela a des effets sur le corps ?

Dans ce sens-là, les effets sur le corps sont moindres par rapport à l’apparition de grosses chaleurs. Ce qu’il faut surtout, c’est rester attentif et s’adapter aux changements de température. Avec leur baisse, il faut se couvrir de manière adéquate. Cela concerne également les enfants qu’il faut bien couvrir. En fonction de l'évolution des températures pendant la journée, il faut adapter leur tenue.

Le risque est de souffrir d’infections broncho-pulmonaires à cause d’un coup de froid. Depuis une dizaine de jours, le nombre de cas a augmenté. Il faut être vigilant parce que les températures moyennes s’élèvent à 17 degrés donc il est encore facile de transpirer et comme il y a du vent, les vêtements humides favorisent ce type d’infection. 

- La période actuelle est également très orageuse et humide, cela joue-t-il sur notre santé ?

Cela perturbe avant tout les personnes qui ont des problèmes respiratoires chroniques en favorisant des sécrétions bronchiques. Mais l’orage va aussi créer des craintes et des angoisses chez de nombreuses personnes et cela peut perturber leur sommeil.

- Comment adapter notre sommeil à ces variations de température ?

La chute de température a plutôt tendance à améliorer le sommeil. Quand il fait froid, il est possible de rajouter des couvertures alors que l’été, l’inverse n’est pas possible. Quand il fait chaud, les personnes dorment souvent moins bien. En période caniculaire, des personnes se retrouvent dans des pièces trop chaudes, ils ont un sommeil interrompu et n’arrivent pas à se rendormir. Ils respirent un air chaud et cela peut provoquer des toux d’irritation.

Le mieux, quand il fait chaud, est de penser à aérer les chambres et de prendre des précautions durant la journée pour ne pas trop subir la nuit. Il faut favoriser les courants d’air et baisser les rideaux dans les pièces ensoleillées. Il est également préférable de dormir au rez-de-chaussée plutôt qu’à l’étage.

- Faut-il adapter son alimentation et son activité physique aux températures ?

Quand il fait chaud, il vaut mieux manger des fruits et des légumes qui contiennent de l’eau, comme des tomates, de la salade ou des concombres. Il est préférable d’avoir une alimentation moins lourde sur le plan calorique car la digestion avec une grande chaleur est plus difficile.

Il faut éviter d’aller faire du sport pendant les périodes de fortes chaleurs. Il ne faut pas hésiter à s’arrêter pour bien s’hydrater. C’est ce que font les footballeurs pendant la coupe d’Europe où ils font une pause pour s’hydrater alors que ce sont des athlètes super entraînés et encadrés. Cela permet d’éviter les crampes consécutives à l’effort physique, notamment la nuit.

- Comment réagir aux coups de chaleur ?

La première chose est la prévention et éviter de s’exposer quand il fait très chaud. Ensuite, les conséquences peuvent être plus ou moins grave en fonction des situations de chaque personne. Les personnes âgées peuvent plus facilement être victimes de chutes. La chaleur peut être un grain de sable dans une machine usée.

En cas de coup de chaud, il faut se mettre dans une pièce au frais, mettre un chiffon humide sur la tête et bien s’hydrater. Il faut également surélever les jambes pour favoriser la circulation. Il faut également faire attention en se levant pour ne pas avoir de vertige.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité