• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nerf ulnaire

Choc au coude : l’effet “décharge électrique” expliqué

Au niveau du coude, le nerf ulnaire, le nerf principal du bras, se trouve exposé et quand un choc intervient, il se comprime entre l’os et la surface qui provoque la collision entraînant l'apparition rapide d'une douleur aiguë semblable à un choc électrique qui descend le long du bras et dans la main.

Choc au coude : l’effet “décharge électrique” expliqué peakSTOCK/iStock

  • Publié le 23.06.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En passant le coude, le nerf ulnaire traverse un petit canal appelé tunnel cubital où il est exposé.
  • Pendant un choc, il va alors être poussé contre la crête osseuse et se compresser.
  • L’appellation “petit juif” est né au Moyen-Âge en référence aux couturiers, souvent juifs, qui se cognaient le coude sur le comptoir en prenant des mesures.

Lorsque l’on cogne son coude, on est généralement traversé par une sensation de décharge électrique qui prend tout le bras et provoque un certain inconfort. Dans un article publié dans la revue Live Science, le Dr Dominic King, médecin du sport à l'Institut orthopédique et rhumatologique de la Cleveland Clinic, détaille les raisons qui entraînent ce phénomène, plus connu sous le nom de “petit juif”.

Un choc électrique

La raison principale de la sensibilité du coude est due au nerf ulnaire, le nerf principal du bras. Il se déplace de la colonne vertébrale au cou et serpente le long du haut du bras en suivant une rainure dans l'humérus, l'os qui va de l'épaule au coude. Au-delà du coude, le nerf traverse le cubitus, le plus gros des deux os de l’avant-bras, et le radius, qui est l'os du côté du pouce de l'avant-bras, jusqu’au poignet. Il est responsable de la transmission des informations du bout des doigts au cerveau et vice-versa.

Pendant la majeure partie du voyage du nerf, il est tamponné par les os, les muscles et la graisse. Mais en passant le coude, il traverse un petit canal appelé tunnel cubital. En traversant cet espace, il passe devant un crochet osseux au coude où le radius et le cubitus rencontrent l'humérus. “Lorsque le nerf traverse le tunnel osseux au niveau de votre coude, il est exposé, détaille le Dr Dominic King. Quand vous frappez le nerf contre quelque chose de dur, vous le comprimez entre l'os de votre coude et la surface dure que vous frappez.” Le nerf ulnaire va alors être poussé contre la crête osseuse et se compresser. Cela va entraîner l'apparition rapide d'une douleur aiguë semblable à un choc électrique qui descend le long du bras et dans la main et un engourdissement le long du membre.

Une expression qui date du Moyen-Âge

La douleur s'atténue généralement après quelques minutes. “Les nerfs sont la façon dont nous ressentons quoi que ce soit dans le corps, poursuit le médecin. C'est un gros nerf qui est très proche de la peau, et vous ressentez une douleur nerveuse totale.”

L’appellation “petit juif” est née en référence aux tailleurs, souvent juifs, qui se cognaient le coude sur le comptoir en prenant des mesures pour faire les vêtements. Cela remonterait au Moyen-Âge, époque où les juifs étaient discriminés et persécutés dans toute l'Europe et la plupart des métiers leur étaient interdits, sauf le commerce. Par la force des choses, nombre d'entre-eux sont alors devenus marchands de tissus. En anglais, l’expression peut se traduire par “funny bone”, où le mot “funny” se rapporte à la sensation inhabituelle que provoque un choc dans cette partie du corps.

D'autres mammifères ont également une configuration similaire mais ils rencontrent rarement le même problème. Ces animaux sont protégés par davantage de masse musculaire autour du nerf sensible qui se constitue autour des différentes façons dont les animaux se déplacent. Le rembourrage ajoute un niveau de protection contre les chocs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité