• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Avancée médicale

Amputation : une prothèse de bras capable de faire ressentir les sensations du toucher

Des chercheurs ont réussi à créer une prothèse de bras maniable par la pensée et capable de faire ressentir les sensations du toucher à leurs utilisateurs. Une révolution technologique. 

Amputation : une prothèse de bras capable de faire ressentir les sensations du toucher Ociacia/iStock

  • Publié le 09.05.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Des chercheurs suédois, autrichiens et américains ont réalisé une prouesse technologique majeure dans la recherche prothétique qu'ils présentent aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine

Trois Suédois amputés d'un bras ont été appareillés pendant 7 ans avec une “prothèse intelligente” qu'ils pouvaient manier grâce à la pensée. Durant les dernières années de l'expérience, ils ont ressenti des sensations dans la main prothétique.

Une main prothétique reliée aux nerfs et aux os

Cette technologie de pointe appelée prothèse neuromusculosquelettique, est en effet connectée aux nerfs, aux muscles et au squelette de l'utilisateur, garantissant un résultat au plus proche de la réalité. 

Notre étude montre qu'une main prothétique, attachée à l'os et contrôlée par des électrodes implantées dans les nerfs et les muscles, peut fonctionner beaucoup plus précisément que les mains prothétiques conventionnelles, explique Max Ortiz Catalan, professeur agrégé à l'université de technologie de Chalmers (Suède), qui a dirigé la recherche. Nous avons encore amélioré l'utilisation de la prothèse en intégrant un retour sensoriel tactile que les patients utilisent pour mesurer la difficulté à saisir ou à serrer un objet. Au fil du temps, leur capacité à discerner de plus petits changements dans l'intensité des sensations s'est améliorée.” 

Depuis qu'ils sont appareillés avec ce bras bionique, les patients testés l'utilisent au quotidien, dans leurs vies personnelle et professionnelle. Le fait que la prothèse soit connectée à leurs nerfs et à leurs os leur offre la liberté de la manier à leur guise grâce à la pensée, de ressentir les sensations comme provenant de leur membre manquant et d'être totalement autonomes.

Les trois volontaires ont en effet utilisé leur bras bionique sans interruption, au quotidien, durant plusieurs années, sans l'intervention des chercheurs, suggérant un usage facile et une adaptation rapide. 

Bientôt une prothèse de jambe similaire

Pour les scientifiques, cette réussite résulte de nombreuses années de travail. “Peu importe la sophistication d'une interface neuronale, elle ne peut apporter de réels avantages aux patients que si la connexion entre l'utilisateur et la prothèse est sûre et fiable à long terme”, précise Max Ortiz Catalan.

Environ 25% des amputés des membres supérieurs n'utilisent pas de prothèses dans le monde. A terme, l'équipe espère développer des prothèses neuromusculosquelettiques adaptées au plus grand nombre. Des études sont en cours pour valider cette nouvelle technologie prothétique dans le cas d'une amputation du bras.

Nous prévoyons qu'elle soit disponible en dehors de la Suède d'ici quelques années et nous faisons des progrès significatifs avec une technologie similaire pour les prothèses de jambe, que nous prévoyons d'implanter chez un premier patient plus tard cette année”, a conclu le chercheur. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité