• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cocktail explosif

Les troubles du sommeil sont encore plus nocifs pour les diabétiques

Un diabétique qui ne traite pas ses problèmes de sommeil augmente son risque de mourir prématurément. 

Les troubles du sommeil sont encore plus nocifs pour les diabétiques Marjan_Apostolovic / istock.

  • Publié le 10.06.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus de 4,5 millions de personnes en France sont diabétiques, mais environ 1 million d'entre elles l'ignorent.
  • 41% des Français souffrent de troubles du sommeil.

Les effets nocifs des troubles du sommeil sont particulièrement accrus chez les diabétiques, selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of Sleep Research.

Les participants atteints de diabète et souffrant de troubles du sommeil fréquents étaient 87% plus susceptibles de mourir, quelle qu'en soit la cause (accident de voiture, crise cardiaque, etc.), au cours des neuf années de suivi de l'étude, que les personnes sans diabète ni troubles du sommeil. Ils avaient également 12% plus de risques de décéder que les personnes atteintes de diabète mais ne souffrant pas de troubles du sommeil récurrents.

Appel à la vigilance des médecins

"Même si nous savions déjà qu'il existe un lien étroit entre un mauvais sommeil et une mauvaise santé, cette étude illustre le problème de manière frappante", a déclaré le directeur de la recherche, Malcolm von Schantz. "Les médecins devraient prendre en compte les problèmes de sommeil aussi sérieusement que les autres facteurs de risque de décès", ajoute-t-il.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les données de santé de près d'un demi-million de personnes d'âge moyen.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité