• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

"Le sang de la veine"

Urgence pour les dons de sang : ce que change la Covid-19

L'Etablissement français du sang a lancé un appel à la mobilisation pour regarnir ses stocks à l'approche de l'été, après un mois de mai particulièrement complexe.

Urgence pour les dons de sang : ce que change la Covid-19 AnnaStills / istock.

  • Publié le 02.06.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Tous les ans, environ 500 000 patients sont transfusés.
  • A ce chiffre s'ajoutent 500.000 patients soignés avec des médicaments dérivés du plasma sanguin (immunoglobulines, facteurs de coagulation, albumine...).

Alors que l’établissement français du sang (EFS) lance un appel d'urgence pour mobiliser les donneurs, sachez qu’une vaccination contre la Covid-19 n’empêche pas d’y aller.

Vaccin contre la Covid-19 et infection : quelle compatibilité avec le don du sang ? 

"Moderna, Pfizer, AstraZeneca… Aucun des vaccins actuellement sur le marché n’empêche de donner son sang", précise l’EFS. Pas de délai à respecter non plus : "il est possible de donner son sang juste après s’être fait piquer", ajoute l’EFS. "En revanche, si de la fièvre se manifeste après le vaccin, il faut attendre 7 jours avant de pouvoir donner son sang", précisent les experts.

En cas de contamination à la Covid-19, il faut attendre 14 jours après la fin des symptômes pour pouvoir donner son sang. Et en cas d’infection asymptomatique, 28 jours de délai doivent être respectés après le test positif.

Chute de la fréquentation des collectes

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le déconfinement une chute de la fréquentation de ses collectes. Actuellement, 100.000 poches au moins sont nécessaires pour avoir un niveau de réserve permettant de disposer de suffisamment de sang de chaque groupe sanguin dans tous les hôpitaux.

"Aujourd'hui, on est à moins de 85.000 poches en stock. C'est un niveau qui est vraiment très faible et insuffisant, en particulier sur les groupes sanguins O et B", alerte Hervé Meinrad, directeur de la collecte à l'EFS. Hervé Meinrad rappelle que "donner son sang, c'est potentiellement sauver trois vies". Pour savoir où donner, rendez-vous sur dondesang.efs.sante.fr ou sur l’appli "Don de sang". 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES