• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Un espoir pour les athlètes ?

Des scientifiques tentent de lutter contre la perte de masse musculaire

Dès l'âge de 30 ans, notre masse musculaire commence à diminuer. Pour y remédier, des scientifiques américains ont augmenté la régénération des cellules musculaires chez les souris en activant des précurseurs dans les cellules musculaires.

Des scientifiques tentent de lutter contre la perte de masse musculaire fizkes

  • Publié le 31.05.2021 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La masse musculaire commence à diminuer dès 30 ans
  • Des composés moléculaires utilisés dans la croissance des cellules souches pourraient accélérer la régénération des tissus musculaires

Plus on prend de l'âge, plus notre volume de masse musculaire est susceptible de diminuer, ce qui chez les seniors peut conduire à l'invalidité. Pour ralentir cette diminution des capacités musculaires (connue sous le nom de sarcopénie), des scientifiques américains du Salk Institute ont cherché des moyens d'accélérer la régénération du tissu musculaire, en utilisant une combinaison de composés moléculaires couramment utilisés dans la recherche sur les cellules souches.

Publiée le 25 mai dans la revue Nature Communications, leur recherchdémontre comment l'utilisation de ces composés peuvent augmenter la régénération des cellules musculaires chez la souris en activant les précurseurs des cellules musculaires, appelés progéniteurs myogéniques. 

Dans cette étude, l'équipe a utilisé deux modèles de souris différents pour identifier les changements spécifiques aux cellules souches musculaires. Les chercheurs ont sélectionné volontairement des souris plus jeunes, afin d'analyser les effets des facteurs, indépendamment de l'âge.

Stimuler la régénération des tissus musculaires

"Notre étude met en évidence des facteurs spécifiques capables d'accélérer la régénération musculaire et révèle le mécanisme par lequel cela s'est produit", explique Juan Carlos Izpisua Belmonte, professeur à Salk Institue et chercheur principal. 

Bien que des travaux supplémentaires soient nécessaires avant que cette approche puisse être appliquée chez les humains, la recherche permet de mieux comprendre les mécanismes sous-jacents liés à la régénération et à la croissance des muscles. Un espoir pour aider les athlètes à maintenir leur performance, mais aussi les seniors, dont les tissus musculaires pourraient plus efficacement se régénérer.

Les scientifiques étudient également d'autres moyens de rajeunir les cellules, notamment en utilisant l'ARNm et le génie génétique. Ces techniques pourraient à terme déboucher sur de nouvelles approches pour stimuler la régénération des tissus et des organes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES