• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Réouverture des terrasses

Déconfinement : peut-on boire de l'alcool après s'être fait vacciner contre la Covid-19 ?

Alors que la campagne de vaccination contre la Covid-19 prend de l'ampleur, et que les terrasses des bars et restaurants ont rouvert, les bons vivants ont-ils raison de fêter leur immunisation avec un ou plusieurs verres d'alcool ? 

Déconfinement : peut-on boire de l'alcool après s'être fait vacciner contre la Covid-19 ? libre de droit / istock.

  • Publié le 19.05.2021 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Mardi 18 mai, 4 015 personnes sont hospitalisées en réanimation à cause de la Covid-19 (-171 au cours des dernières 24 heures).
  • Le nombre moyen de nouvelles entrées en soins critiques quotidiennes est de 185 personnes (un chiffre en baisse de -32,2% sur les 7 derniers jours).

C’est une question que beaucoup se posent avec la réouverture des bars : puis-je aller boire un coup en terrasse si je viens d’être vacciné contre la Covid-19 ?

L’alcool altère la réponse immunitaire

Alors, et sans vouloir être rabat joie, mieux vaut éviter, ou du moins essayer de ne pas s’alcooliser massivement. D’abord parce que des effets secondaires peuvent se manifester rapidement après la piqûre, telle que la fièvre ou une douleur au bras. Ensuite parce que l’alcool altère la réponse immunitaire et augmente la sensibilité aux infections bactériennes et virales.

Par ailleurs, si jamais la fièvre se manifeste dans la nuit, l’alcool accentuera la déshydratation du corps. Enfin, si vous êtes anxieux de nature, l’alcool risque pendant la nuit ou le lendemain d’accentuer votre stress par rapport à la vaccination, même si boire un verre détend sur le coup. Pensez également qu’une gueule de bois combinée aux éventuels malaises provoqués par la rencontre artificielle de votre corps avec le coronavirus peut s’avérer plus que désagréable.

L’alcool diminue temporairement la douleur

Seul petit argument en faveur d’un cocktail, d’une bière ou d’un verre de vin post vaccination : l’alcool diminue temporairement la douleur provoquée par l’aiguille. Au-delà de l’alcool, sachez que, même vacciné, il faut conserver le masque et les gestes barrières, au cas où l’on retrouve des amis, collègues ou membres de la famille non vaccinés.

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 21 094 191 personnes ont reçu au moins une injection contre la Covid-19 (soit 31,5% de la population totale et 40,2% de la population majeure) et 9 121 804 personnes ont reçu deux injections (soit 13,6% de la population totale et 17,4% de la population majeure).

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité